La Bucket se maintient en mer mais annule les festivités à terre

Alors que le Premier ministre français vient de décider l’interdiction de tout rassemblement de plus de 100 personnes, l’organisateur de la Bucket Regatta l’a devancé de quelques heures en annonçant la décision d’annuler les festivités prévues à terre à Saint-Barthélemy, du 19 au 22 mars, « par prudence et conformément aux restrictions internationales actuelles concernant les grands rassemblements ». Ainsi cette année, pas de soirée des propriétaires, de visite des bateaux, de cérémonie de remis des prix… Les élus locaux ont abordé la question jeudi 12 mars en conseil exécutif et vont dans le même sens que Peter Craig.  

 Les courses en mer, en revanche, doivent se tenir comme prévu. Toutefois, certains équipages commencent d’eux-mêmes à annuler leur venue, dans cette ambiance mondiale peu propice au voyage et à la fête. Les Italiens de Perini Navi avaient décidé de renoncer avant même le confinement général de la péninsule.

La Bucket Regatta est le plus gros événement de l’année à Saint-Barth, et le mois de mars est le plus chargé en termes de fréquentation touristique.

Photo©Ed Gudenas