Julien Martin, à gauche avec FWI, et Timothe Walrave en bleu avec Gustavia, ont réalisé de sérieuses prestations ce lundi.

Gustavia et FWI se séparent dos à dos

Ce lundi soir, en match en retard de la 4e journée du championnat de football de Saint-Barthélemy, l’AS Gustavia, leader au classement affrontait la Team FWI, troisième.

 

Dans un contexte particulier, l’accès aux tribunes était interdit du fait de l’installation du centre de vaccination, à une date particulière également (lundi soir), cette rencontre en retard marque le début du sprint final de ce championnat. Après ce match, il ne restera plus que deux et trois matchs à l’AS Gustavia et FWI, dont le match retour, en clôture du championnat. C’est dire si ce match est important pour les deux équipes, la défaite n’est pas une option. Ce sont les bleus (AS Gustavia), en leader, qui rentrent le mieux dans la partie. Très agressifs, ces derniers mettent la pression sur une ligne défensive expérimentale coté FWI et ne laissent que peu de marge offensive à son adversaire. Sur un beau mouvement côté droit, Timothe Walrave sollicite le une-deux avec Brice Genouc, se voit servi dans la surface d’un subtil ballon piqué et finit d’une demi-volée dans le petit filet opposé. Après 10 minutes de jeu, l’AS Gustavia ouvre le score mais réveille en sursaut son adversaire, mené au score pour la première fois de la saison. Grâce à plus d’implication, la Team FWI se remet à l’endroit et tente de poser le jeu. Mathieu Belzic, très actif sur son côté gauche tente à de nombreuses fois de solliciter le jeu mais la défense est vigilante. C’est de l’autre côté que Robin Leicher parvient à transpercer son adversaire pour servir Denis Gruel en retrait (1-1 28e). Deux jolis buts durant cette première demi-heure, qui montrent que les équipes ont de la qualité et se valent sensiblement. C’est du coup sur des détails, que se jouent ce genre de rencontres. Sur la dernière occasion de la première période, Gustavia frappe un coup de pied coin côté droit et à la retombée, Denis Gruel gagne son duel avec Charles Rouzeaud mais se rend coupable d’une faute contre son vis-à-vis. Penalty pour Gustavia, doublé pour Timothe Walrave et mi-temps sifflée dans la foulée sur le score de 2-1, FWI est sonné.

Loin d’être abattus, cette équipe qui a concédé 5 penalty en autant de matchs, sait que la réussite va bien finir par leur sourire. Avec beaucoup de persévérance et de solidité, FWI parvient à se montrer plus dangereux que son adversaire. Les quelques changements opérés de part et d’autre apportent un sursaut de fraîcheur et le jeu s’en ressent. Les deux blocs de neutralisent et comme en première période, cette seconde va se jouer sur un détail. Sur un ballon à priori anodin, Gustavia ne se dégage pas et Robin Leicher fait le pressing, surprenant l’arrière garde des bleus qui crochète l’attaquant des gris en pleine surface. Penalty pour FWI, à une vingtaine de minutes de la fin de la rencontre. Le match reste agréable à regarder mais la fatigue physique fait considérablement baisser le contenu technique. Les deux équipes cherchent à jouer sur les côtés mais les efforts sont de plus en plus difficiles et la rencontre glisse vers une issue mitigée. 2-2, c’est le score final d’une rencontre qui n’arrange vraiment personne mais qui laisse chaque équipe maître de leur destin.    

Journal de Saint-Barth N°1420 du 22/04/2021

Affluence à l'ouverture du vaccinodrome
Chute du trafic de l'aéroport et du port au 1er trimestre