Du matériel adapté pour rendre le sport accessible à tous

Lassociation Saint-Barth Handicap a investi dans des équipements sportifs facilitant laccès des personnes à mobilité réduite à la piscine territoriale, et au sport en général.

Un bras robotique doté d’un siège permet depuis trois semaines aux personnes à mobilité réduite d’entrer dans le bain de la piscine territoriale pour des séances de sport aquatique des plus bénéfiques. Christian Onier est l’une des trois personnes formées sur l’île, et le seul à dispenser ces cours. « Nous avons convenu de créneaux avec la piscine territoriale, les personnes viennent une par une pour une heure », détaille Christian. « Dans l’eau, une personne tétraplégique ou paraplégique se sent beaucoup plus libre de ses mouvements, et peut se mouvoir plus facilement que sur terre. » Avant l’arrivée de cet équipement, financé grâce aux dons et subventions publiques reçues par Saint-Barth Handicap, il immergeait et sortait les personnes de l’eau à la force des bras, grâce à des techniques précises mais limitées. « Nous avons fait quelques essais avec le bras mécanique, c’est très concluant », se félicite-t-il. Il ne restera plus qu’à équiper la piscine d’un vestiaire et de sanitaires accessibles en fauteuil roulant.

 

Ce bras robotique, investissement de près de 10.000 euros, s’ajoute au “fauteuil hippocampe” déjà utilisé par Christian pour acheminer les personnes à mobilité réduite jusqu’à la mer, et à la “joëlette”, qui permet de faire des promenades sur tous les terrains. Dimanche dernier, c’est un touriste habitué de Saint-Barthélemy qui en a profité, sur la route en partie privée qui mène du point de vue à la plage de Colombier. Christian l’emmène aussi en sortie avec son propre matériel, kayak et paddle adaptés notamment.

Ce n’est pas tout : au stade sont stockés d’autres matériels récemment acquis par l’association. Des jeux de manipulation d’objets, d’éveil des sens, comme un trampoline adapté, des outils d’écoute…

Pour aider les familles à financer ces heures d’évasion pour les personnes handicapées, et de pause pour les aidants, l’association Saint-Barth Handicap a mis en place le “ticket répit” pour l’entourage.

  

Les personnes âgées aussi

Ce n’est plus à prouver : le sport est bénéfique tout au long de la vie, et permet de prolonger l’autonomie et la bonne santé, à tous âges. C’est pourquoi Christian intervient également trois fois par semaine à l’Ehpad, auprès des anciens, avec qui il participe ponctuellement à des sorties à la plage. Les personnes âgées pourraient aussi bénéficier du bras mécanique tout neuf installé à la piscine territoriale. Toutefois, les contraintes logistiques sont un peu plus lourdes, entre l’acheminement, le personnel nécessaire, et le financement de tout cela, bien sûr.

L’accessibilité des plages devrait encore s’améliorer, si l’on en croit le conseil territorial qui s’est tenu vendredi dernier. Romaric Magras, conseiller territorial de la majorité, a rappelé son attachement au projet de tapis d’accès sur les plages, dans les tuyaux depuis des années. Il allait être lancé quand Irma est passée par là et bousculé les priorités. Sophie Durand Olivaud, directrice des services techniques, a assuré qu’il était déjà ficelé et qu’il n’y avait plus qu’à le relancer, d’autant plus que le coût d’investissement n’est pas mirobolant. Ce qui devrait, à l’heure où nous publions, être fait. Les plages de Public, Saint-Jean et Grand-Cul-de-Sac (du côté du ponton) seront prochainement équipées.


JSB 1315


Journal de Saint-Barth N°1315 du 14/02/2019

Ecole de musique
salle de spectacles
Dob
Handicap
Logement
Impôts à la source
Fibre

Taux de change

Drapeau USA 1.109 USD Drapeau Russie 70.744 RUB
Drapeau Canada 1.462 CAD Drapeau Brésil 4.640 BRL