Désormais structurée, la SNSM recherche des bénévoles

Réunion d’organisation définitive de la section locale des sauveteurs en mer, mercredi dernier. Les 25 sauveteurs et sauveteuses cherchent des bénévoles pour compléter l’effectif.

 

Ils sont désormais vingt-cinq marins bénévoles, dont deux femmes, à s’être enrôlés comme sauveteurs en mer. L’équipe, qui s’est réunie mercredi dernier pour organiser le fonctionnement permanent de la SNSM Saint-Barth, est formée de personnes de tous âges, natifs de l’île ou récemment arrivés, tous types de professions.

La SNSM reste chapeautée par Ingénu Magras, son président, et Jérôme Pellerin, patron depuis quelques mois déjà. Un second a été nommé pour l’épauler.

 

Trois interventions à son actif

Formée en décembre 2018, la nouvelle équipe des T-shirts orange a déjà effectué trois interventions en mer. La première du côté d’Anguilla, pour une évacuation sanitaire de plusieurs membres d’équipage d’un gros pétrolier, probablement intoxiqués à la ciguatera. Une opération menée en lien étroit avec l’équipe saint-martinoise. Beaucoup moins loin, à l’entrée du port de Gustavia, un problème électrique avait déclenché un incendie sur un voilier de plaisance. Là, les sauveteurs avaient pu embarquer les sapeurs-pompiers de Saint-Barth à bord de la vedette Capitaine Danet pour une intervention commune.

Enfin, il y a quelques jours, la SNSM s’est portée au secours des douaniers de Saint-Martin. Quittant la DF 24 pour une annexe, ils ont tenté de pénétrer à l’intérieur du lagon de Grand-Cul-de-Sac, mais ont été secoués et retournés par les vagues. Pas de blessé, heureusement, dans cette mésaventure. L’occasion de tester l’équipe sur de premières sorties, alors que les entraînements hebdomadaires débutent tout juste.

Les délais entre l’appel du Cross et l’appareillage sont plus qu’honorables, de 20 minutes pour l’évacuation sanitaire à 3 heures du matin, à 9 minutes pour le retournement d’annexe.

 

Bateau équipé

Le Capitaine Danet (SNS 269) a passé toutes les épreuves de la visite de sécurité et est maintenant pleinement opérationnel. La SNSM Saint-Barth a investi 44.000 euros pour parfaire l’équipement. « Tout l’électronique du bateau a été changé, et du matériel de pointe va être installé, tel qu’une caméra à vison nocturne, un sondeur, un radar, ou est déjà en place comme que le nouveau GPS grand écran, la radio ou encore le changement total des faisceaux moteurs », liste notamment la SNSM.

 

Le roulement des équipes a été défini, les besoins en formation aussi. La SNSM continue cependant de recruter, cherchant à regrouper un maximum de compétences en son sein.

 

> Contact Jérôme Pellerin au 0690.64.08.07



©SNSM/SB FlyCam
JSB 1331

Journal de Saint-Barth N°1331 du 06/06/2019

Etang de Saint-Jean
Saison cyclonique
Tourisme
Miss France
Logement

Taux de change

Drapeau USA 1.119 USD Drapeau Russie 71.879 RUB
Drapeau Canada 1.502 CAD Drapeau Brésil 4.331 BRL