Cata Cup : les Grecs arriveront sur l’île en rois

 Imbattables ! Iordanis Paschalidis et Konstantinos Trigonis, équipage grec qui a remporté la Cata Cup l’an dernier, vient de décrocher le titre suprême à Sarasota, en Floride. Les champions du monde enchaînent avec Saint-Barth, le 14 novembre.

 

Le binôme Grec Iordanis Paschalidis et Konstantinos Trigonis, vainqueur de la Cata Cup 2017 et qui prendra le départ mi-novembre de la 11e édition, a décroché le titre de champion du monde la semaine dernière. Ils sortent vainqueur d’une joute qui a opposé 77 bateaux, dont certains sont connus à Saint-Barth. On peut nommer Matthew Whitehead (USA), qui termine avec Taylor Reiss à la troisième place de ce mondial. Matthew sera également présent sur notre île au mois de novembre mais il courra avec Todd Riccardi.

Le duo Argentin Cruz Gonzales Smith et Mariano Heuser, en argent sur la Cata Cup 2017, finissent neuvièmes mondiaux. Quant au binôme français Emmanuel Boulogne et Matthieu Marfaing, il termine à la 10e place. Ce sera un tandem père-fils Boulogne qui prendra le départ de la Saint-Barth Cata Cup.

 

Défendre leur titre

« Gagner le championnat du monde, c’était quelque chose que nous voulions vraiment. Une première pour nous. C’était notre objectif pour cette année, après notre belle victoire aux championnats d’Europe. Nous étions bien préparés et en bonne forme physique », commentent Iordanis Paschalidis et Konstantinos Trigonis. « Sur le plan d’eau, une flotte de 77 bateaux tous très compétitifs. Les conditions de vent étaient difficiles et instables. Au premier jour de la compétition, nous nous sommes fixé pour but d’être toujours aux avant-postes. » Les navigateurs grecs ont donc remporté les titres européen et mondial dans deux classes différentes, Tornado et F18. « Nous clôturons notre saison avec la Saint-Barth Cata Cup ou nous venons défendre notre titre. »

 

 JSB 1300

Taux de change

Drapeau USA 1.130 USD Drapeau Russie 72.743 RUB
Drapeau Canada 1.516 CAD Drapeau Brésil 4.376 BRL