Brice Molina et Yannis Delvas visent le top 50

Deux copains qui n’ont pas réellement navigué depuis vingt ans se lancent aux côtés des meilleurs mondiaux. Les locaux Yannis Delvas et Brice Molina sont les petits nouveaux de la Cata Cup cette année. Objectif : ne pas finir derniers !


Petits poucets mais aussi poids-lourds : ce que Brice Molina et Yannis Delvas craignent le plus, c’est un vent trop faible pour les pousser. En effet, ils pèsent à eux deux le même poids que leur catamaran, 180 kilos. Les Saint-Barths scrutent les prévisions de vent pour les quatre jours de régate de la Cata Cup, de ce jeudi à dimanche. « Moins il y a de vent, plus c’est technique et sensible… »
Si Yannis, 42 ans, y a déjà participé trois fois, son expérience remonte au début des années 90. Et pour Brice, 39 ans, ce sera une première. Leur duo a débuté presque par une blague, jusqu’à ce qu’ils achètent fin août un catamaran F18 et dénichent des sponsors, Hemera, SBDE et Helios. Après une dizaine d’entraînements en mer, ils seront sur la ligne de départ ce jeudi de la douzième édition de la Cata Cup, parmi soixante équipages dont huit locaux.

Samedi matin sur la plage de Public, ils s’affairent sur leur bateau. « Ils nous font très peur », sourit Markku Harmala, qui participe en habitué avec son équipier de toujours Jean-Noël Lédée. Yannis et Brice rient. S’ils ne se prennent pas au sérieux, ils font les choses sérieusement. « On y va sans prétention. C’est surtout pour se faire plaisir, et évaluer notre niveau dont on n’a franchement aucune idée », indique Brice. Ils visent donc le top 50. « Tout ce qu’on souhaite, c’est ne pas finir derniers et toujours être copains à la fin de la régate !» s’exclame Yannis. « Avant tout, on veut passer un bon moment. On est un petit noyau de locaux, les habitués nous ont donné beaucoup de conseils, nous ont aidé pour les réglages… C’est appréciable, on les remercie. »

Un équipage de novices, sans leur faire offense, face aux meilleurs mondiaux de la discipline : c’est toute la magie de la Cata Cup. « C’est ça qui est chouette avec cet événement », confirme Brice. « Le seul truc, c’est qu’on n’a pas vraiment l’expérience de naviguer toute la journée et passer ensuite toute la nuit au bar », rigole Yannis. « Mais c’est aussi pour cette bonne ambiance qu’on a envie de faire la Cata Cup. Si c’était que de la compétition pure et dure… Déjà, on n’aurait pas reçu le même accueil. » Ce savant mélange de fête et de sport de haut niveau fait le succès de la régate auprès des professionnels et internationaux, comme des locaux. Cette année, elle se courra à guichets fermés, avec soixante catamarans sur l’eau. Et chaque jour une soirée dans différents lieux de l’île.


Programme
JEUDI 21 NOVEMBRE
10h : Prix “Design Affairs-001”
début des régates en baie de St Jean

19h30 : Cérémonie d’ouverture au Pearl Beach
sur invitation
Proclamation des résultats du Prix “Design Affairs-001”

VENDREDI 22 NOVEMBRE
10 h : Prix “Eden Rock Villa Rental” début des régates en baie de Saint-Jean

19h30 : Proclamation des résultats du
Prix Eden Rock Villa Rental

22h : Concert gratuit ouvert au public à Lil’Rock
“What The Funk”

SAMEDI 23 NOVEMBRE
10 h : Prix “St Barth Assurances – Allianz” début des régates en baie de Saint-Jean

19h30 : Proclamation des résultats du
Prix “St Barth Assurances – Allianz”

22 h : Concert gratuit ouvert au public à Lil’Rock
“Onyan & The 3 Cylinders”

DIMANCHE 24 NOVEMBRE
10 h : Prix “Marché U” début des régates baie de St-Jean

19h30 : Proclamation des résultats du Prix “Marché U”
Remise des prix de la St Barth Cata Cup 2019
Cocktail et dîner* au Ti St Barth
Animation  DJ Franck N

(*Dîner payant sur réservation auprès de l’organisation dès le mercredi)


Journal de Saint-Barth N°1351 du 21/11/2019

Cata Cup
Sécurité routière
Île prospère

Taux de change

Drapeau USA 1.108 USD Drapeau Russie 70.463 RUB
Drapeau Canada 1.467 CAD Drapeau Brésil 4.589 BRL