Boulodrome et dojo restent fermés, le stade ouvrira le 18 mai

La Collectivité a donné ce jeudi quelques précisions sur les activités sportives.

Toutes les infrastructures vont ouvrir ce lundi 11 mai aux horaires habituels, à l'exception du boulodrome Gambier, du dojo et du dojang. Le stade ne rouvrira que le 18 mai car il accueille actuellement des travaux.

La reprise des activités sportives par les associations peut se faire, "en tenant compte des recommandations nationales", précise la Collectivité, qui invite "les pratiquants à se rapprocher des associations sportives afin de prendre connaissance des conditions de fonctionnement propres à chaque discipline."

Les recommandations nationales, les voici : les clubs peuvent reprendre les activités dès le 11 mai, à l'extérieur dans une limite de dix personnes, à l'exception des sports collectifs et de contact. Donc toute discipline pratiquée en intérieur est proscrite.

Pour le tennis, beach tennis, la course, le tir à l'arc, le surf ou la planche à voile, pas de problème ; pour les sports d'équipe comme le football ou le rugby, ce sera plus compliqué ; et les arts martiaux devront probablement attendre encore un peu. Toutefois la ministre des Sports Roxane Maracineanu a indiqué que ces clubs pourraient "proposer des activités en respectant la distanciation sociale".

La Collectivité n'a pas mentionné la piscine territoriale parmi les équipements qui resteraient fermés au public, mais la natation semble bien peu compatible avec les consignes sanitaires.

Les fédérations de chaque discipline planchent depuis des semaines sur des protocoles sanitaires, afin de guider les associations et clubs sportifs dans leurs reprises.

Concernant le jogging ou le cyclisme, le ministère des Sports précise les critères de distanciation ainsi :

  • une distance de 10 mètres minimum entre deux personnes pour les activité du vélo et du jogging ;
  • une distance physique suffisante d’environ 4m2 pour les activités en plein air type tennis, yoga, fitness par exemple.

Un guide précis est en cours d'élaboration par le gouvernement, sport par sport, et un nouveau point d'étape sera effectué au 2 juin. Mais pour rappel, Saint-Barthélemy, au vu de sa situation sanitaire favorable, pourrait bénéficier de pas mal de souplesse ; sur l'île, les sports nautiques pratiqués en individuel sont déjà autorisés (paddle, surf, planche à voile, nage...) et la salle de sport pourra rouvrir dès lundi.