Début juillet, Benoit Meesemaecker, licencié et président du SBYC remporte l’Euromaster Laser à Carantec (Finistère) où six nations étaient représentées.

Benoit Meesemaecker remporte l’Euromaster

Début juillet, Benoit Meesemaecker, licencié et président du SBYC remporte l’Euromaster Laser à Carantec (Finistère) où six nations étaient représentées.

Du 2 au 5 juillet 2021, une cinquantaine de régatiers européens se sont disputés, sur le plan d’eau de la baie de Morlaix, les titres de Masters lors de l’épreuve française Euromaster France, sur des dériveurs de type Laser, reconnus par World Sailing (Fédération mondiale de voile). Malgré certaines restrictions dues au Covid-19, six nations étaient représentées à Carantec (Finistère) : ­Allemagne, Pays-Bas, Suisse, Belgique, France et... Argentine.

Grand favori dans la classe Grand Master (55 à 64 ans), Benoît Meesemacker n’a pas démérité. Remportant les 7 premières courses et clôturant l'événement avec un score parfait, Benoît est sacré champion au classement général parmi les Standards.

Quelques semaines plus tard, nous retrouvons Benoit Meesemaecker en Italie à Gargnano pour les championnats européens Master EurilCA 2021 qui se déroulent jusqu’à aujourd’hui jeudi. Au moment où nous bouclons, Benoît Meesemaecher est au pied du podium avec 11 points à égalité de point avec le Néerlandais Rik Wolters.

«On prévoit de faire 3 manches demain (aujourd'hui, jeudi 29 juillet). Nous n'avons que 4 manches validées en 4 jours de régates. Pas de vent ou trop de vent...» explique Benoit.

Nous n'avons pas eu d'information sur le vent lors de ces dernières manches. En revanche, les résultats sont tombés et Benoît Meesemaecker est parvenu à se hisser à la troisième place et termine donc la compétition sur le podium des championnats d'Europe!

Journal de Saint-Barth N°1434 du 29/07/2021

En état d'urgence sanitaire jusqu'à fin septembre
Covid : une semaine record
Conseil territorial