Aquathlon : professionnels et amateurs courent ensemble

Dimanche, l’association Happy Tri Saint-Barth organisait un aquathlon en deux versions, olympique ou sprint. Vingt-huit athlètes ont participé, dont des professionnels de la discipline qui se sont logiquement imposés.

Dimanche, les vingt-huit coureurs au départ de l’aquathlon d’Happy Tri Saint-Barth avaient le choix entre le format olympique (1.500m de natation et 10km de course à pied) ou le format sprint (750m de natation et 5 km de course).
Dans les deux catégories, tous ont passé la ligne d’arrivée. Les premières marches du podium en version olympique sont pour Aurélien Raphaël, champion de France de triathlon en 2018 en relais mixte et la néo-zélandaise Andrea Hewitt, championne d’Océanie. Tina Cox, sœur d’Andrea, et Jean Dominici, de Saint-Barth, s’imposent sur le format sprint. En relais, l’équipe locale « Les Inconnus » est première des trois team inscrites.

Le col de la Tourmente, « un peu de piment »
C’est sur la plage de Saint-Jean, à 6h30, que le coup de sifflet du premier aquathlon organisé par Happy Tri Saint-Barth était donné. Les professionnels invités ont logiquement fait main basse sur l’épreuve. Aurélien Raphaël, champion national de triathlon, a bouclé le parcours en 57 minutes et 32 secondes (22 minutes pour la natation, 34 pour 10 kilomètres de course à pieds). Une machine ! « Je connaissais un peu le parcours, car je suis venu il y a quelques années participer au triathlon de Saint-Barth », explique le crack. « En tant que nageur, je n’ai pas eu de soucis sur la partie natation. La partie course à pieds, avec le col de la Tourmente, a rajouté un peu de piment sur le parcours. Heureusement que le départ a été donné à 6h30 du matin, car je pense que la chaleur nous aurait ralentis... »

Aurélien Raphaël enchaînera ce week-end avec le triathlon d’Antigua. Tout comme la gagnante féminine Andrea Hewitt. Cette championne néo-zélandaise s’impose, en 1 heure 3 minutes, ravie. « J’ai bien aimé la partie natation. Une eau à 27 degrés, c’est très différent de la Nouvelle-Zélande ! La course a pieds a été très dure, surtout avec à deux reprise la montée de l’aéroport », confie-t-elle. « J’espère bien revenir à Saint-Barth pour la deuxième édition ! »


Le sprint sourit aux locaux
Sur le format sprint, la sœur d’Andrea Hewitt, également professionnelle, remporte l’épreuve, hommes et femmes confondues. Tina Cox boucle l’épreuve en 36 minutes et 32 secondes. Juste derrière elle, Jean Dominici, résident de Saint-Barthélemy, est le premier homme à franchir la ligne d’arrivée en 39 minutes et 57 secondes. « C’était mon premier aquathlon. C’est un ami sur l’île, ancien triathlète, qui m’a poussé à m’essayer à la discipline. Sur la partie natation, la houle était un peu handicapante… » Ce fils de maître nageurs s’en est bien sorti, preuve en est. La semaine dernière, Jean avait terminé 35e sur le semi-marathon.


Chez les femmes, toujours en format sprint, deux Saint-Barth sur le podium : Laura Commaret termine deuxième en 47mn 51sec. Bon score pour sa troisième participation à un aquathlon. « Tout s’est très bien passé pour moi. Sur la partie natation, la mer n’était pas trop agitée, mais la montée sur la première bouée n’a pas été si facile que ca. Le fait de se mêler aux professionnels ajoute du piment à l’épreuve et donne encore plus envie de se dépasser. » Huit secondes plus tard, Candice Cost arrive troisième féminine. Une performance pour le premier aquathlon de sa vie, mais pas le dernier.

Happy Tri Saint-Barth, par la voix de sa présidente Olivia Laurence-Bertaux, « ravie de cette première édition », donne déjà rendez-vous aux sportifs l’année prochaine. « Etant une nouvelle association, encore peu connue et avec peu de moyens, nous avons pu mener bien ce projet, grâce aux sponsors qui ont su nous faire confiance, mais aussi à tous les bénévoles et les coureurs, sans qui l’aboutissement de ce bel événement n’aurait pu avoir lieu. »



PODIUMS
Format olympique hommes : 1er Aurélien Raphaël 57mn 32sec, 2e Rémy Sichel 1h 03mn 08sec, 3e Fabien Husson 1h 08mn 33sec.

Format olympique femmes : 1ère Andrea Hewitt 1h 03mn 49sec, 2e Chloé Cohan 1h 26mn 11sec, 3e Isabella Cattaneo 1h 35mn 14sec.

Format sprint hommes : 1er Jean Dominici 39mn 47sec, 2e Quentin Pontonnier 48mn 17sec, 3e Franck Pernelle 51mn 53sec.

Format sprint femmes : 1ère Tina Cox 36mn 32sec, 2e Laura Commaret 47mn 51sec, 3e Candice Cost 47mn 59sec.

Format olympique relais : 1er Les Inconnus, 2e Surfin Girls, 3e Team Volcano.



Journal de Saint-Barth N°1318 du 07/03/2019

Carnaval
Irma et santé cardiaque
Forum des métiers
Plantes interdites
Compost
Bibliothèque

Taux de change

Drapeau USA 1.114 USD Drapeau Russie 71.307 RUB
Drapeau Canada 1.464 CAD Drapeau Brésil 4.636 BRL