Aqua Yoga / Summer Camp ©Albane Harmange

Aqua Yoga, l’eau comme alliée du bien-être

Quatre jours par semaine, Diana Bourel et les stagiaires du Summer Camp Yoga Challenge se retrouvent dans la baie de St-Jean pour pratiquer le yoga de manière insolite : dans l’eau.

Un déluge s’abat sur Saint-Jean quelques instants avant le cours, pourtant cela ne décourage pas les adeptes de l’Aqua Yoga. Une quinzaine de femmes de tous âges débarquent armées de leurs frites colorées sur la plage. L’eau ne semble pas leur faire peur, elles savent composer avec elle pour en faire leur partenaire de sport.

Diana, tout de rose vêtue - le maillot à paillettes, le bonnet et les lunettes de piscine- s’allonge dans le sable pour rappeler les différentes postures comme celle de la “dinde trop cuite”. Après cette courte introduction, le groupe plonge sans attendre dans l’eau transparente. La mer calme et translucide offre un cadre magnifique pour un cours de yoga. Sous les indications de Diana, elle devient un élément à prendre en compte lors des exercices. L’échauffement au bord de la plage renforce le cardio, avec du jumping et du footing. Lors des sauts, Diana précise : « Vous devez sentir l’eau qui vous repousse». Selon les mouvements, l’eau agit différemment sur le corps. Tantôt elle est une aide, tantôt un frein. Lorsque le footing débute, le rythme s’accélère. « On part dans l’autre sens récupérer Carole », lance Diana pour permettre à la retardataire de rejoindre le groupe.

Petit à petit, la délégation s’éloigne du bord en pédalant, se créant un espace intime dans la baie de Saint-Jean, encore vide en ce début de matinée. Pourtant, les stagiaires ne sont pas seules. «Droit devant, une tortue ! » s’exclame Birgit. L’animal sort sa tête hors de l’eau comme pour surveiller l’application des sportives. Diana quant à elle, part à diverses reprises en expédition sous-marine inspecter les faits et gestes des stagiaires. « Très belle “dinde trop cuite” pour une première ! », s’exclame-t-elle devant une jeune femme, avant de rappeler à Marie-Claude de « ranger ses fesses».

L’Aqua Yoga mobilise un réel effort de gainage pour réaliser les différentes postures. Se tenir dans l’eau de manière verticale tout en exécutant les divers exercices renforce le maintien de soi. De nombreuses positions sont transposées depuis les séances de yoga au sol. « Les travailler dans l’eau permet d’être plus souple ensuite, lorsqu’on se retrouve sur le tapis », témoignent plusieurs stagiaires. Diana confirme, l’Aqua Yoga offre une alternative sportive à ceux qui souffrent des articulations ou ont subi des blessures. L’eau se présente comme une alliée puisqu’elle permet de se muscler en douceur, parfois sans même s’en rendre compte. Lors des exercices aux noms insolites comme le Bruce Lee ou Charlie Chaplin, l’effort est peu ressenti, l’environnement paradisiaque et le dynamisme de Diana y sont peut-être pour quelque chose. Pourtant, au moment de sortir de l’eau une sensation de fatigue imprègne le corps. « Une bonne fatigue », s’empresse de préciser une habituée du stage.

 

> Yoga Summer Camp Challenge, jusqu’au 11 août. Les ateliers peuvent se faire à l’unité, à la semaine ou davantage. Programme complet sur www.theartofselfcare.com ou sur le site www.hotelmanapany-stbarth.fr

Journal de Saint-Barth N°1385 du 22/07/2020

Ciao e grazie Père Rossi
Budget réajusté au conseil territorial
Découvertes au fort Gustaf