Antigua Sailing Week : trois voiliers de Saint-Barth se bagarrent

Une centaine d’équipages venus de 37 pays différents ont participé à la 51e édition de l’Antigua Sailing Week, la semaine dernière. Parmi eux, trois voiliers Saint-Barth, qui se sont livrés bataille régate après régate : Maëlia, Pocket Rocket et Speedy Nemo.


Sur les neuf bateaux inscrit dans la classe CSA 7, trois voiliers sont venus de Saint-Barth : Maëlia, Pocket Rocket et Speedy Nemo. Pour décrocher une place sur le podium, la lutte a été très serrée jusqu’au dernier jour de course. Le résultat est là. En effet, belle performance de Maëlia Cepac Antilles, qui remporte la seconde place en CSA 7, mais surtout le troisième prix du bateau le plus performant en division B, toutes classes confondues. C'est le Cork 1720 NSA Spirit, de la National Sailing Academy, skippé par Jules Mitchell, qui est cette année le grand gagnant de la CSA 7, avec six victoires en course.

« L'équipage a su rester concentré et motivé pendant les sept manches malgré les conditions météorologiques musclées et sur des parcours techniques, face à des bateaux très compétitifs », souligne Tony Magras, co-skipper de Maëlia, adressant un bravo à tous ses coéquipiers. « La présence des sargasses, qui n'avaient pas été invitées, reste le point négatif ».

Bertrand Charneau, de l’équipage de Pocket Rocket, s’est dit très heureux d’avoir pu prendre part à cette édition. « Du bon vent pendant les cinq jours de régate, entre 20 et 25 nœuds. Et de très belles bagarres entre les trois bateaux de Saint-Barth, jusqu’à la dernière régate » précise Bertrand. Speedy Nemo, après un mano à mano avec Pocket Rocket, terminait à la quatrième place.

Et c'est le superyacht de Peter Harrison, Sojana, qui s'est vu décerner le trophée Lord Nelson après sept victoires consécutives en CSA 2.

JSB 1278



Taux de change

Drapeau USA 1.114 USD Drapeau Russie 71.307 RUB
Drapeau Canada 1.464 CAD Drapeau Brésil 4.636 BRL