Saint-Barth -

A quai à Saint-Malo les trente-sept Imoca. ©Jean-Louis Carli.

12e Route du Rhum : le départ décalé pour les 138 bateaux

Le départ de la mythique Route du Rhum devait être donné demain, dimanche 6 novembre. Mais en raison de mauvaises conditions climatiques, les 138 skippers devraient prendre le large depuis la pointe du Grouin mardi ou mercredi. Dès lors, ils se lanceront dans une traversée de l’Atlantique entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre. Créée en 1978 par Michel Etevenon, La Route du Rhum-Destination Guadeloupe est la reine des courses transatlantiques en solitaire. Grandes figures de la voile, professionnels et amateurs se retrouvent tous les quatre ans. Cette édition, comme en 2018, regroupe sur une même ligne de départ six classes de voiliers : 8 Ultimes, 8 Ocean Fifty (ex Multi 50), 37 Imoca, 55 Class40, 16 Rhum Multi, 14 Rhum Mono sur un parcours qui s’étend sur 3 542 milles. François Gabart, Thomas Coville, Armel Le Cléac’h, Francis Joyon, Eric Péron ou encore Jérémie Beyou seront de la partie. Le record actuel est détenu par Francis Joyon, dernier vainqueur de l’édition 2018, après 7 jours 14 heures 21 minutes et 47 secondes en mer.

« Avec autant de plaisir et de détermination que mes expéditions précédentes. »
Sur la ligne, on retrouvera également Guirec Soudé sur Freelance.com. Guirec est connu à Saint-Barth puisque début 2021, il avait traversé l’Atlantique à la rame pour arriver à Gustavia après 74 jours de traversée. Suivi d’un deuxième exploit puisqu’après être parti de Cap Cod aux Etats-Unis, il lui aura fallu 107 jours d’effort à la rame et en solitaire pour toucher terre à Brest. Sa participation à la Route du Rhum 2022, lui permettra de réaliser  son rêve : « Prendre le départ du Vendée Globe, cette course mythique surnommée  “L’Everest des mers”, un tour du globe à pleine vitesse, en solitaire et sans assistance, un concentré de passions. » En effet, une des conditions pour s’inscrire à ce tour du monde est que le binome (skipper – bateau) soit au départ d’au moins deux courses qualificatives. Arrivé 6e de la Vendée Arctique du mois de juin, il ne reste plus à Guirec qu’à arriver à Pointe-à-Pitre avec un temps de course qui soit pas  plus d’une fois et demi supérieur au temps du vainqueur.
à noter que le marin a déjà réalisé un tour du monde avec… sa poule Monique. Pour la 12e édition de la Route du Rhum, il naviguera sur un Imoca à dérives aux couleurs de Freelance.com. «C’est celui de Benjamin Dutreux, grand marin vendéen, 9ème au dernier Vendée Globe en 81 jours, précise-t-il sur sa page Facebook. Je compte bien mener ce parcours de quatre années de courses avec autant de plaisir et de détermination que mes expéditions précédentes. »

« Faire mieux que Philou en 1978 »
Du côté des navires, le plus vieux bateau de la flotte sera le Pen Duick III, un ketch mythique de 17,47 mètres aux couleurs de Penmarchais. Piloté par l’ancien équipier d’Éric Tabarly, Arnaud Pennarun, qui va donc se présenter sur la ligne de départ avec un objectif en tête qu’il a dévoilé à nos confrères du quotidien Le Télégramme : «Faire mieux que Philippe Poupon qui, en 1978, avait mis 26 jours, 12 heures 52 minutes pour rejoindre la Guadeloupe. Philou avait dû s’arrêter aux Açores car il avait cassé son régulateur d’allure et il avait mis 26 jours et 12 heures. Moi, j’espère faire 2 jours et 12 heures de moins que lui (rires), c’est un petit peu mon défi. Je vise une arrivée le 1er décembre à Pointe-à-Pitre. »

Philippe Poupon relève le défi
A la barre de l’ancien “Pierre 1er”, le bateau de Florence Arthaud, Philippe Poupon sera également sur la ligne de départ. L’ancien trimaran de la navigatrice décédée en 2015, rebaptisé “Flo”, est de nouveau dans la compétition, 32 ans après sa victoire en 1990.
Après avoir arrêté la compétition depuis plus de 20 ans, Philippe Poupon revient après avoir été sur la ligne de départ de la première édition. Vainqueur en 1986 et deuxième en 1990, l’ami de la navigatrice française a changé ses plans à 68 ans et reprend la compétition. « J'arrive encore à tourner un winch, assure-t-il à Jérôme Val de Radio France. Je crois que je n'ai pas perdu la main et je passe la moitié de l'année sur l'eau. Ça devrait aller ! » Selon Jérôme Val, le navigateur a une mission : ramener le bateau de l'autre côté de l'Atlantique pour tourner les dernières scènes du film de son épouse, l'actrice et réalisatrice Géraldine Danon, qui consacre une biographie à Florence Arthaud, seule femme de l'histoire à avoir gagné une grande course à la voile.

La course durera environ sept jours pour les voiliers les plus rapides (Ultime) et au-delà des trente jours selon les performances des derniers skippers ayant franchi la ligne d’arrivée. 

Journal de Saint-Barth N°1492 du 03/11/2022

Célébration du jumelage avec la ville de Piteå
Gourmet Festival

Taux de change

Drapeau USA 1.045 USD Drapeau Russie
Drapeau Canada 1.406 CAD Drapeau Brésil 5.451 BRL