Préfète Sylvie Feucher : « Encore trop d’accidents sur 48 km de routes »

La préfète Sylvie Feucher a prononcé un discours ferme sur le respect des règles de sécurité sur les routes, mais aussi en mer et sur les chantiers. 

 

La préfète Sylvie Feucher, en poste depuis juillet 2018, a pris la parole lors de la fête patronale pour évoquer l’action et les priorités de l’Etat dans les îles du Nord, et particulièrement à Saint-Barthélemy. Elle a principalement évoqué les questions de sécurité. « Sur les 48 kilomètres de routes que compte Saint-Barth, il y a encore trop d’accidents. Certes le bilan provisoire de 2019 est meilleur que celui de 2018 (quatre personnes avaient perdu la vie sur les routes de Saint-Barth, ndlr), mais on ne peut s’en satisfaire. Il y a encore trop d’accidents liés à des incivilités et des comportements dangereux. Sur un an, ce sont plus de 400 personnes qui se présentent à l’hôpital après un accident de deux-roues. Tout le monde a en mémoire les derniers événements de juillet. Il faut poursuivre nos efforts. La lutte contre l’alcoolisation et la consommation de stupéfiants est une priorité des forces de l’ordre. Le forum de la sécurité routière sera reconduit, et je souhaite que les contrôles routiers s’intensifient. Il faut rappeler à tous, et notamment aux plus jeunes, que la vie est fragile. » Le président Bruno Magras a aussi, quelques minutes plus tôt, évoqué ce sujet, listant toutes les actions entreprises au cours de l’année écoulée : saisie et destruction des véhicules, communication régulière auprès des habitants, contrôles routiers multipliés, actions prévention des gendarmes... « Force est de constater que les comportements changent peu », soupire-t-il, assurant que 90% des accidentés sont responsables de leur sort.

 

Sylvie Feucher a relevé « trop de manquements aux règles de sécurité sur les scooters des mers et les clubs de plongée sous-marine ; les activités nautiques doivent être mieux encadrées. » Même chose sur les chantiers, dans le secteur du BTP, où elle souhaite davantage de contrôle. « Nous avons constaté une hausse des accidents du travail en 2018, dont un a été mortel », rappelle-t-elle. Pour finir, un lourd dossier lancé il y a quelques mois: la prévention des risques dans le secteur industriel de Public, pour laquelle elle loue la collaboration de chaque exploitant de la zone.

 

Sylvie Feucher soulève ensuite la question du logement, rappelant la mise en place du Comité de lutte contre le logement indécent et insalubre, qui a déjà fait ses œuvres à Saint-Barthélemy puisqu’un propriétaire indélicat doit être jugé le 26 septembre à Saint-Martin. « Ceci s’applique aussi aux propriétaires de navires », souligne la préfète. L’année écoulée a aussi vu le renouvellement du Conseil économique, social, culturel et environnemental, et la naissance de l’OPMR (Observatoire des prix, des marges et des revenus) qui a tenu sa première réunion vendredi. « Il permettra d’analyser les prix et de vérifier que les règles de la concurrence sont bien respectées. Par ailleurs, le Comité des pêches verra le jour rapidement. »

Enfin, « il faut parvenir à concilier le développement économique et la préservation de l’environnement », encourage-t-elle, saluant la réhabilitation de l’étang de Saint-Jean. « Sachez que la préfecture juge prioritaire de soutenir les actions de MDE (maîtrise de la demande en énergie). » Une convention sera signée avec les partenaires locaux pour créer un cadre de compensations financières pour les habitants qui investissent.

 

JSB 1339


Journal de Saint-Barth N°1339 du 29/08/2019

Fête patronale
Miguel Danet et Eric Péron
Rififi autour de la tombe de Johnny

Taux de change

Drapeau USA 1.108 USD Drapeau Russie 70.627 RUB
Drapeau Canada 1.463 CAD Drapeau Brésil 4.647 BRL