La SNSM rappelle les règles et cherche des bénévoles

Photo > Le Capitaine Danet et sauveteurs de la SNSM à l’oeuvre pendant la houle provoquée par la tempête Karen, la semaine dernière. Un seul bateau sur deux a pu être sauvé, d’autant plus qu’il était sur le point de s’échouer à l’endroit où la Sidem capte l’eau de mer, ce qui aurait causé des dégâts.

Après quelques mois de reprise de l’activité, les sauveteurs en mer de Saint-Barthélemy tiennent à préciser leur rôle, et informent qu’ils recherchent toujours des bénévoles.

 

Après quelques mois de reprise de l’activité, une intervention la semaine dernière et alors que les bateaux vont progressivement retourner à l’eau, la SNSM locale rappelle quelques règles.

Les bénévoles de la SNSM sont missionnés pour secourir les personnes, mais pas le matériel. Ils peuvent décider d’intervenir quand même pour récupérer un bateau ou autre (ils le font la plupart du temps), mais cette prestation est payante (400 euros l’intervention). En effet, à chaque sortie, les sauveteurs se mettent potentiellement en danger. De plus ils fonctionnent sur des dons et des subventions exclusivement, ne serait-ce que pour faire le plein du Capitaine Danet.

Par ailleurs, en cas d’avarie ou en situation de détresse, c’est bien le Cross Antilles Guyane qu’il faut appeler, et c’est lui qui contactera la SNSM locale. Le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage basé en Martinique coordonne les opérations de recherche et d’assistance aux marins et plaisanciers pour toute la région.

 

Urgence uniquement

L’équipe recréée en mars dernier reçoit de plus en plus d’appels directs pour des situations qui ne relèvent pas de l’urgence, ni de leurs prérogatives. Ainsi, inutile de contacter les T-shirts orange pour un moteur d’annexe qui ne démarre pas ou un bateau mal amarré ! En revanche, si vous constatez une situation à risque, n’hésitez pas.

 

Pour finir, la SNSM Saint-Barth recherche toujours de nouveaux membres. Des connaissances maritimes ou médicales sont bien sûr un gros atout, mais l’essentiel est surtout d’être disponible, le téléphone pouvant sonner à n’importe quel moment. L’équipe s’entraîne chaque semaine à la piscine, et se charge de l’entretien de la vedette Capitaine Danet.

 

> Jérôme Pellerin, patron de la SNSM : 0690.64.08.07

 





Journal de Saint-Barth N°1344 du 03/10/2019

Election des Miss
Disparition de Chirac
Nouvelle usine d'incinération

Taux de change

Drapeau USA 1.082 USD Drapeau Russie 70.668 RUB
Drapeau Canada 1.437 CAD Drapeau Brésil 4.747 BRL