Des escrocs profitent de la crise, méfiez-vous !

Les escrocs profitent de la crise sanitaire : deux cas de Fovi (faux ordres de virement) ont été recensés à Saint-Barthélemy.

Entreprises, restez vigilantes et surtout « n’effectuez pas de virement sur de nouveaux comptes appartenant à des fournisseurs, avant d'avoir vérifié l'authenticité de l'émetteur à partir d'un contact physique ou téléphonique », recommande la gendarmerie. « Le mail n'est pas une source fiable. L'utilisation accrue d'internet et des outils numériques au sein des entreprises engendre une multiplication rapide des cyber-escroqueries (hameçonnage, usurpation d'identité, vols de données, faux sites, ventes sans livraison, faux ordres de virement, etc.). »

Comme après Irma, où de faux profils Facebook de personnalités de l’île tentaient d’extorquer de l’argent à des citoyens souhaitant faire un don, les escrocs du web saisissent chaque opportunité d’actualité pour sévir. Actuellement, il faut particulièrement se méfier des commerces en ligne autour des masques de protection et gels hydroalcooliques. « Les sociétés spécialisées dans l'achat/vente de ces matériels pour les réseaux de pharmacie sont désormais une cible de choix pour les malfaiteurs », indique la gendarmerie. « La baisse des mesures de sûreté interne des entreprises, due au confinement et aux contraintes du télétravail, fait qu'elle sont plus vulnérables, et donc davantage exposées au risque d'être la cible d'une tentative de Fovi ».