Une épidémie majeure de dengue attendue en 2018

L’Agence de santé de la Caraïbe met en garde la population caribéenne. Selon elle, toutes les conditions sont réunies pour une épidémie majeure de dengue cette année.

« Préparez-vous à la possibilité d’une épidémie majeure de dengue en 2018 », alerte la Carpha (agence de santé publique de la Caraïbe), à l’occasion d’une semaine de sensibilisation aux dangers du moustique. En effet, en Amérique latine, des niveaux accrus de dengue sont déjà signalés, alors que la saison des pluies s’apprête à débuter. « Bien que la dengue ne soit pas nouvelle dans la région, nous devons nous préparer à la possibilité d'une épidémie sévère. Ce virus a augmenté en fréquence au cours des 30 dernières années », explique le Dr James Hospedales, directeur exécutif de la Carpha. « Les rapports d'Amérique latine montrent une augmentation marquée de la dengue ces derniers mois, ce qui signifie qu’elle sera bientôt dans les Caraïbes. »

Les pluies attendues vont donner un coup de boost à la prolifération des moustiques. Chez nous, les centaines de pneus entassés à Saline depuis l’ouragan Irma, nid douillet pour les moustiques et leurs larves, inquiètent le voisinage. De même, les déchets toujours empilés à Saint-Jean, notamment les véhicules usagés, sont propices au développement des insectes. Chacun doit absolument prévenir une éventuelle épidémie, les autorités comme les particuliers.

Prévention

Pour rappel : évitez de conserver de l’eau stagnante, même un simple bouchon de bouteille rempli suffit aux moustiques pour pondre. Ou alors, renouvelez l’eau chaque semaine, pour ne pas laisser le temps aux larves d’éclore. Nettoyez et débarrassez le jardin des objets qui l’encombrent, nettoyez et videz les gouttières. Couvrez vos réserves d’eau avec du tissu moustiquaire, et/ou munissez vous de guppies ou de golomines, ces petits poissons qui se délecte des larves de moustiques. Et bien sûr, protégez vous au maximum des piqures, à l’aide de répulsifs, vêtements couvrants et moustiquaires. L’ARS locale, aux Lataniers à Saint-Jean, peut fournir des poissons et du tissu moustiquaire, et même l’installer en cas de besoin –dans la limite des stocks disponibles, bien entendu.

Dans le Pacifique, La Réunion est déjà en proie à une épidémie (2.600 cas signalés depuis le début de l’année). Même chose en Nouvelle-Calédonie, ou un nourrisson de six mois a succombé à la dengue samedi, le deuxième décès depuis février. ce qui a conduit la France métropolitaine à augmenter sa vigilance, au vu des mouvements de population entre l’île et l’Hexagone. Quarante-deux départements, la plupart dans le sud de la France, ont été placés en vigilance rouge au moustique tigre.

 

JSB 1280


Taux de change

Drapeau USA 1.117 USD Drapeau Russie 72.052 RUB
Drapeau Canada 1.500 CAD Drapeau Brésil 4.567 BRL