Tests et "septaine" : le gouvernement dévoile son protocole pour les entrants

 

Le gouvernement indique dans un communiqué publié le samedi 6 juin sa décision quant au protocole pour les entrants dans les territoires d’outre-mer. Les motifs impérieux sont maintenus jusqu’au 22 juin.

Les entrants devront réaliser un test de dépistage du Covid-19 dans les 72 heures avant leur départ, dont le résultat devra être négatif. Une fois sur place, les arrivants devront respecter sept jours de quarantaine, puis réaliser un second test de Covid-19. Si celui-ci est de nouveau négatif, ils pourront vaquer à leurs occupations normalement, en respectant les gestes barrière, et en portant un masque. Ils devront aussi s’engager à éviter les rassemblements et les contacts avec les personnes fragiles, notamment les personnes âgées.

Un bilan de cette expérimentation sera effectué le 22 juin, et à compter de cette date les règles pourront évoluer.

Pour effectuer le test avant départ les personnes pourront solliciter une ordonnance de leur médecin. Si le test est positif, elles devront bien évidemment rester chez elles, confinées strictement durant 14 jours.

Par ailleurs, la préfecture de Saint-Martin et Saint-Barthélemy a annoncé ce samedi que les motifs impérieux étaient levés à compter de lundi pour la circulation entre les îles des Antilles.