CDP guadeloupe

« Stabilisation descendante » en Guadeloupe, montante à SXM


Les chiffres des nouvelles contaminations en Guadeloupe continuent de diminuer doucement. Valérie Denux a indiqué mardi lors d’une conférence de presse avec le préfet Alexandre Rochatte que « l’effort collectif » avait porté ses fruits mais qu’il fallait encore «descendre au dessous des seuils de vigilance. Ce n’est que là qu’on pourra reprendre une vie plus normale. » Dans l’archipel la « stabilisation descendante » se poursuit. La semaine dernière 187 nouveaux cas positifs ont été dépistés. Le bilan reste lourd à l’hôpital avec six nouveaux décès, et 23 nouvelles hospitalisations (dont deux en réanimation). Valérie Denux ajoute « qu’à Saint-Martin nous avons une tendance plutôt à une remontée de l’épidémie, même si cela reste maîtrisé. » Et de rappeler que les Saint-Martinois doivent depuis le 4 novembre produire un test Covid négatif pour se rendre en Guadeloupe. Mercredi on ne connaissait pas encore les chiffres de l’épidémie à Saint-Martin pour la semaine dernière. Côté hollandais en revanche, le gouvernement de Sint-Maarten recensait 65 nouveaux cas détectés sur 111 tests réalisés, portant le nombre de cas actifs à 72. A noter en Guadeloupe, la déclaration d’Alexandre Rochatte : « Il faudra qu’on se passe des Chanté Nwel et du Carnaval », sans quoi « on est quasiment assurés de devoir traiter un troisième pic ». 

Journal de Saint-Barth N°1397 du 12/11/2020

Granola
Conseil exécutif à six
Covid