Big B ©Great Bay Express

Quid de Great Bay ?


Si le nombre de passagers hebdomadaire est limité entre les îles des Antilles, pour les compagnies aériennes, ce n’est pas le cas pour le ferry Voyager qui relie Saint-Martin et Gustavia. Il continue sur son rythme actuel de rotations, avec le protocole sanitaire déjà en place. Vu la réouverture de la frontière à Saint-Martin, logiquement, le Great Bay Express, compagnie maritime qui officie entre Gustavia et Philipsburg, devrait pouvoir enfin reprendre du service. C’est en cours d’étude, dit-on seulement à la préfecture. Depuis des semaines un arrêté préfectoral suspend son autorisation d’exercer, au titre de la fermeture des frontières entre la France et Sint-Maarten. L’entreprise l’avait eu en travers de la gorge, dénonçant le fait que les avions, eux, sont autorisés à faire la navette entre Saint-Barth et Princess Juliana, frontière ou pas. Avec la levée des contrôles, les habitants de Sint-Maarten ou les étrangers qui atterrissent à l’aéroport international peuvent non seulement venir à Saint-Barth en avion, mais aussi se rendre à Marigot pour emprunter le Voyager. Au port de Philipsburg, Great Bay aurait de quoi s’étrangler...

 

Lire > Les déplacements par avion entre îles des Antilles limités

Journal de Saint-Barth N°1390 du 23/09/2020

Le CBD cartonne
Le coronavirus circule
Patrimoine et école