Plus de mille cas de dengue

L’épidémie de dengue poursuit sa progression à Saint-Barthélemy. Le dernier bulletin épidémiologique de Santé Publique France fait état de 1.031 cas cliniquement évocateurs de dengue signalés par les médecins généralistes de l’île, depuis mi-avril. La semaine dernière 53 cas ont été rapportés, et 63 la semaine précédente. Entre le 21 et le 27 septembre, sept patients se sont rendus aux urgences de l’hôpital De Bruyn, dont trois ont fait l’objet d’une hospitalisation. Depuis le début de l’épidémie 257 personnes se sont rendues aux urgences en raison des symptômes de la dengue, dont 26% ont été hospitalisés. Le virus de la dengue circule dans toute l’île. Il convient de s’en protéger en éliminant toute réserve d’eau, même minuscule, qui permettrait aux moustiques de se reproduire ; c’est encore plus important après les pluies de ces derniers jours. Les médecins signalent un cas évocateur de la dengue quand le patient coche plusieurs cases : fièvre élevée (supérieure à 38,5°) ayant démarré brutalement, et au moins un des autres signes imputables à la dengue (courbatures ou douleurs rétro-orbitaires ou grosse fatigue). Troisième facteur, il faut que le patient ne présente pas de signe d’une autre maladie infectieuse. L’ensemble des Antilles française est au stade d’épidémie. La situation a tendance à s’aggraver en Guadeloupe, tandis qu’elle se stabilise à Saint-Martin. 

JSB 1392