Martiniquais et Réunionnais s’en prennent aux touristes

Si les Îles du Nord sont les seuls territoires d’outre-mer où des cas de coronavirus ont été confirmés, les Martiniquais et les Réunionnais craignent le pire et utilisent la manière forte pour tenter d’empêcher le virus d’entrer sur leurs îles.

 

Samedi soir en Martinique, des échauffourées ont éclaté entre les forces de l’ordre et des manifestants qui demandent des contrôles stricts à l’entrée du territoire, craignant le coronavirus. Des croisiéristes italiens qui devaient atterrir à Fort-de-France pour embarquer sur un paquebot MSC ont vu leur voyage annulé, après des appels à manifester lancés par des habitants de Martinique. Des blocages et des dégradations ont été constatés, et les manifestants ont crevé les pneus d’un car de touristes pour éviter qu’ils ne quittent l’aéroport. Un touriste allemand a été frappé à l’aéroport, et des activistes ont tenté de s’introduire sur le tarmac. Sur l’île aux fleurs, aucun cas de Covid-19 n’a été recensé à ce jour.

 

A La Réunion aussi, des manifestants ont contrarié le voyage de croisiéristes dont le paquebot en provenance d’Afrique du Sud avait été refusé à Madagascar pour des suspicions de coronavirus à bord. Une cinquantaine de passagers ont été empêchés de débarquer par quelques dizaines de Réunionnais inquiets. Là aussi, des heurts ont éclaté entre ces derniers et les forces de l’ordre. Les manifestants demandent une prise de température des visiteurs avant l’entrée des touristes. Aucun cas de coronavirus n’a été détecté à La Réunion à ce jour.

 

A Saint-Barthélemy, un résident avait lancé au tout début de l’épidémie une pétition en ligne pour demander l’instauration de contrôles de la température aux frontières. Mise en ligne il y a un mois, elle a convaincu près de 90 signataires. Pour le moment, à leur entrée sur l’île, les visiteurs sont questionnés pour savoir s’ils ont fréquenté des zones à risques dans les derniers mois. Du gel hydro-alcoolique est mis à leur disposition à la gare maritime, et ils sont informés par de l’affichage officiel des précautions à prendre.

 

Un cas confirmé en République Dominicaine

Par ailleurs, lundi, un cas a été confirmé par l’OMS en République Dominicaine. Avec les Îles du Nord, qui n’avaient pas encore été recensées par l’organisme, ce sont les deux seuls territoires touchés dans les Caraïbes pour le moment. 


JSB 1365

©Capture La 1re




Journal de Saint-Barth N°1365 du 05/03/2020

Coronavirus
Elections à la Cem
La dernière Transat AG2R ?