L’heure du rappel a sonné au « vaccinodrome »

Ouvert depuis mardi pour la deuxième phase de la campagne de vaccination à Saint-Barth, le Centre de Saint-Jean a attiré 832 personnes en deux jours. Pour des rappels mais aussi pour des premières injections.

A l’heure du rappel, la population de Saint-Barth semble avoir pris le parti de se mobiliser. A tout le moins lors des deux premiers jours de réouverture du Centre de vaccination du stade de Saint-Jean. En effet, le cumul de l’affluence de mardi et mercredi permet d’atteindre une fréquentation de 832 personnes.
C’est pour recevoir une deuxième injection de Pfizer bioNTech que la majeure partie du public a franchi les grilles du stade. Mardi, par exemple, ils étaient 330 sur un total de 377. Dans le même temps, par conséquent, 47 premières injections ont été inoculées lors de cette journée de réouverture. Mercredi, ils ont été 455 au total, dont 51 premières injections.
« Malgré l’affluence, le passage reste fluide », affirme Maëlle Dauchez, responsable du site pour la Croix Rouge. De fait, le circuit dédié aux deuxièmes injections est nettement plus rapide que celui des premières. Rien d’étonnant puisque les informations des personnes concernées ont déjà été enregistrées au moment de la première phase de la campagne de vaccination.

Trois « nocturnes »
La Croix Rouge est donc toujours responsable de l’organisation du dispositif. L’équipe compte une quinzaine de membres au quotidien. Salariés, bénévoles, personnels de santé (infirmiers, médecins...), pompiers... « Nous avons pas mal de nouvelles recrues, se félicite Maëlle Dauchez. Nous avons aussi des bénévoles d’un jour. Des personnes qui nous appellent pour venir aider. »
Pour mémoire, le « vaccinodrome » de Saint-Jean sera ouvert jusqu’au vendredi 4 juin, tous les jours de 8h30 à 16h30. Seule exception, le dimanche 30 mai, jour de fermeture. Trois « nocturnes » vont être mises en place les vendredis 28 mai et 4 juin ainsi que le mercredi 2 juin. Ces jours, le Centre ne fermera qu’à 19 heures.

 

Situation dégradée à Saint-Martin

Suite à une soudaine augmentation des cas de contaminations au Covid-19 à Saint-Martin - 115 diagnostics positifs entre le 16 et le 23 mai - le préfet des îles du Nord a pris la décision d’imposer de nouvelles mesures. Ainsi, depuis mardi soir et pour une durée indéterminée, les bars et les restaurants de Saint-Martin fermeront à 23 heures au lieu de minuit.
« Je m’aligne sur les horaires de Sint-Maarten », a déclaré le préfet. En effet, la partie hollandaise de l’île a pris des mesures similaires dès dimanche soir. Selon l’évolution de la situation sanitaire, la préfecture n’exclut pas d’imposer une fermeture encore plus précoce, « à 20 ou 21 heures », a indiqué le préfet Serge Gouteyron, qui a précisé : « C’est une décision forte que je prendrai au début de la semaine prochaine au plus tard. »
Sept personnes sont actuellement hospitalisées à Saint-Martin. Une patiente a été placée sous respirateur artificielle et une autre a dû être évacuée vers la Guadeloupe. Parmi les patients hospitalisés se trouvent un homme âgé de 39 ans et une femme de 27 ans.

Journal de Saint-Barth N°1425 du 27/05/2021

Transat : Ils arrivent
Les stationnements sauvages exaspèrent à Flamands