Les voyageurs étrangers devront aussi justifier d’un motif impérieux pour venir à Saint-Barth

A compter du 2 février à minuit, tous les déplacements en provenance ou à destination de Saint-Barthélemy sont interdits, sauf justification d’un motif impérieux (voir liste ci-dessous). C’est ce qui ressort du décret paru dimanche au journal officiel, qui fait suite aux annonces du Premier ministre Jean Castex.

 

« Tous les déplacements en provenance et en direction de tous nos territoires ultramarins seront soumis à la production d’un motif impérieux », annonçait-il vendredi 29 janvier. Mais jusqu’à la parution du décret, on ignorait encore si cela concernait les voyageurs étrangers. Les professionnels du tourisme s’inquiétaient des possibles annulations des voyageurs américains. Le décret précise que cela vaut pour tous les déplacements. Y compris entre Saint-Barthélemy et les Etats-Unis, donc, ou entre Saint-Barthélemy et Saint-Martin.

 

Les voyageurs pouvant justifier d'un motif impérieux devront présenter un test PCR négatif au Covid-19 de moins de 72 heures.

 

 

 

Liste des motifs impérieux acceptés pour les déplacements en provenance ou à destination de Saint-Barthélemy :

  • Motif familial ou d'ordre personnel impérieux : décès d'un membre de la famille en ligne directe d'un frère ou d'une soeur, visite à une personne dont le pronostic vital est engagé (pour les membres de la famille en ligne directe) et sur présentation d'un acte ou certificat de décès ou d'un certificat médical. Mais aussi : garde d'enfants par le parent investi de l'autorité parentale ou dont le droit de garde est reconnu par une décision de justice (sur présentation de la décision de justice et d'un justificatif de domicile), convocation par une autorité judiciaire ou administrative (sur présentation de la convocation). Impossibilité légale ou économique de rester sur le territoire (sur présentation d'un acte de licenciements ou d'un titre de séjour expirant). Enfin, les étudiants en début, reprise ou fin de cycle d'études pourront aussi franchir les frontières sur présentation d'un certificat de scolarité établi par l'établissement français ou étranger.
  • Motif sanitaire impérieux : "urgence médicale vitale" (pour la personne ainsi qu'un accompagnant si sa présence est indispensable) et sur présentation de documents : certificat médical, preuve d'une hospitalisation programmée, etc...
  • Motifs impérieux professionnels : - missions indispensables à une activité économique (dont les professionnels de transport) sur présentation d'une attestation de l'employeur, professionnel de santé concourant à la lutte contre le Covid-19 ou une action de coopération d'intérêt majeur en matière de santé (sur présentation de la carte professionnelle), missions ponctuelles du secteur public (dont les missions diplomatiques) sur présentation d'un ordre de mission, sportifs professionnels de haut niveau pour la participation à des rencontres sportives et sur présentation d'une carte professionnel et d'un certificat délivré par l'organisateur.

Interrogés, les services de la Préfecture de Saint-Martin et Saint-Barthélemy indiquent que le retour à domicile des vacanciers présents en ce moment sur nos territoires est considéré comme un motif impérieux.