Coronavirus : les Italiens de Perini Navi renoncent à la Bucket

Le constructeur italien Perini Navi sera bien représenté par un navire, le superbe Zenji ; mais les dirigeants de l’entreprise ont annoncé mardi qu’ils ne viendraient pas sur l’île. Dans un courrier adressé à ses partenaires, Perini Navi, qui est aussi l’un des propriétaires de la Bucket Regatta, explique que cette course est le second événement le plus important pour l’entreprise, et que 90% de l’investissement pour 2020 a déjà été payé ; il souligne la gravité de la situation, l’annulation de nombreux vols et la volonté de préserver la santé des employés, des invités mais aussi des visiteurs et habitants de Saint-Barthélemy. Perini Navi s’étonne d’être le seul Européen de la Bucket à avoir pris cette décision. En Italie, le gouvernement a décrété le confinement général de la population, craignant que l’épidémie au Nord ne touche le Sud de la péninsule, plus vulnérable.

______________________________

Le calendrier sportif chamboulé
La préfecture et la Collectivité ont recommandé aux associations sportives d’éviter les déplacements vers la Guadeloupe, qui ne connaît à ce jour aucun cas de Covid-19. L’école de rugby des Barras a dû annuler son voyage. Par ailleurs, les aventurières Laurence Belloeil et Fanny Marchesi, qui étaient fin prêtes pour un nouveau défi, le Rallye des Gazelles au Maroc, devront attendre un peu plus longtemps que prévu : la course a été reportée au mois de septembre prochain, décision du gouvernement marocain. Le marathon de Paris, auquel plusieurs coureurs de Saint-Barth s’étaient inscrits, est également décalé à l’automne.

JSB 1366


Journal de Saint-Barth N°1366 du 12/03/2020

Bilan de mi-mandat
Covid-19, la précaution demeure
Dominique Rousserie au musée