L’épidémie flambe aux Antilles, excepté à Saint-Barthélemy

L’ensemble des Antilles française est classé zone de circulation active du virus. Saint-Barthélemy détonne par rapport à ses voisines françaises, avec “seulement” 23 cas cumulés depuis le début de l’épidémie, alors que celle-ci fait rage en ce moment en Guadeloupe et à Saint-Martin.

Notre île compte aujourd’hui 7 porteurs actifs du Covid. Deux nouveaux dépistés cette semaine (ce sont des cas importés), tandis que trois sont guéris. Plus de 2.330 tests ont été effectués sur notre île. Le taux de positivité est aujourd’hui de 2,53% sur notre île (en deçà du seuil de vigilance fixé à 5%), contre 21,3% en Guadeloupe et 31% à Saint-Martin, cette semaine.

Le taux d’incidence (nombre de nouveaux cas rapportés à la population) sur notre île est supérieur au seuil de vigilance mais sous le seuil d’alerte, avec 20,25 cas/100.000 habitants la semaine dernière. A Saint-Martin le taux d’incidence est de 174,42/100.000 habitants, et en Guadeloupe il est de 210,41 pour 100.000 habitants. Ces deux dernières semaines, la Guadeloupe a recensé 1.634 nouveaux cas, ce qui porte le nombre de cas cumulés à plus de 3.000. Vendredi 11 septembre, 20 patients étaient hospitalisés au service réanimation du CHU, qui est sous tension. Une femme de 37 ans est décédée en raison du Covid, elle présentait des comorbidités. Cela porte le total à vingt-quatre décès en Guadeloupe. Par ailleurs un cluster a été enregistré dans le service gérontologie d’un hôpital, au sein d’une unité de prise en charge des malades d’Alzheimer.

Saint-Martin, partie française, compte 330 cas, dont 117 actifs actuellement. 74 nouveaux patients ont été dépistés positifs depuis le 4 septembre. Dix-huit patients sont actuellement hospitalisés à l’hôpital Louis-Constant-Fleming (deux autres ont été envoyés en Guadeloupe, un troisième en Martinique). 98 personnes sont confinées à leur domicile. En partie hollandaise, le gouvernement annonce 100 cas actifs actuellement, et 549 depuis le mois de mars. L’épidémie est donc moins virulente qu’il y a quelques semaines. Au total dix-neuf personnes sont décédées à Sint-Maarten.

Journal de Saint-Barth N°1389 du 16/09/2020

Tout ce que proposent les associations
Micheline Jacques au Sénat
Carte d'urbanisme à dispositio