L’épidémie de dengue est déclarée à Saint-Barthélemy

Avec 30 à 40 nouveaux cas de dengue chaque semaine à Saint-Barthélemy, le stade de lépidémie est franchi, a annoncé lARS dans un communiqué, samedi 18 juillet. Lestimation est de 552 personnes touchées sur notre île depuis décembre 2019. LARS et la préfecture vont multiplier les actions de communication et de prévention. Par ailleurs, « les agents de la lutte anti vectorielle (LAV) de l’ARS continueront de repérer et traiter les gites larvaires, de faire la communication de proximité et de fournir les poissons (golomines) pour le traitement des citernes », indique le communiqué de l’ARS. « Les services techniques de la Collectivité poursuivront également leurs actions permettant d’éviter la constitution de gîtes. »

 

« Chacun peut aussi contribuer à lutter contre cette épidémie. Il suffit simplement d’adopter les bons gestes : se débarrasser des eaux stagnantes, retirer les encombrants ou coupelles susceptibles de constituer des gîtes, couvrir les citernes, utiliser des répulsifs, porter des vêtements longs et en cas de fièvre, consulter un médecin. Ceci car « la plupart du temps, le moustique qui vous pique est né chez vous ! » », rappelle l’ARS. Elle invite les chefs de chantier à se montrer particulièrement vigilants pour éliminer les gîtes larvaires, et protéger les ouvriers contre les piqûres. « L’objectif espéré de ces actions est de diminuer l’impact de la maladie sur la population et d’éviter la survenue de cas graves nécessitant une hospitalisation. »

 

> Pour plus d’informations, contactez l’antenne de l’ARS au : 0590 27 82 21

JSB 1385