L’épidémie de dengue atteint le niveau de 2009-2010

«Les indicateurs de surveillance restent très élevés, dans des valeurs similaires à celles observées lors de l’importante épidémie de 2009-2010 qui a touché les Antilles françaises », indique Santé Publique France à propos de Saint-Barthélemy dans son dernier bulletin épidémiologique consacré à la dengue. Il n’y a plus de foyers épidémiques : le virus circule désormais activement dans l’ensemble de l’île. Entre le 7 et le 13 septembre, 68 cas évocateurs de la dengue ont été signalés par les médecins de Saint-Barth, et neuf passages aux urgences par l’hôpital De Bruyn. Depuis mi-avril 915 cas évocateurs ont été recensés, et 225 passages aux urgences pour suspicion de dengue enregistrés, dont 26% ont été suivis d’une hospitalisation. L’âge médian des patients est de 30 ans. Les autorités sanitaires appellent les habitants à se mobiliser pour prévenir la circulation du virus, en supprimant toute réserve d’eau, si petite soit-elle, qui pourrait servir de gîte larvaire pour les moustiques.

Journal de Saint-Barth N°1390 du 23/09/2020

Le CBD cartonne
Le coronavirus circule
Patrimoine et école