Des tests antigéniques effectués le 12 janvier au centre de dépistage de Saint-Jean.

Le virus circule activement dans les îles du Nord

L’agence régionale de Santé fait état de 43 cas positifs à Saint-Barthélemy entre le 4 et le 10 janvier, dont 29 résidents.

L’épidémie de Covid-19 connaît un rebond à Saint-Barthélemy. Du 4 au 10 janvier, 43 personnes ont été testées positives contre 15 la semaine précédente et 7 en moyenne durant les autres semaines de décembre. Parmi ces 43 cas, 29 sont des résidents de Saint-Barthélemy.

En tout, 251 cas de Covid-19 ont été confirmés sur l’île depuis le début de l’épidémie. Le taux d’incidence est en nette augmentation : 439 cas pour 100.000 habitants, un chiffre qui doit être interprété avec précaution, vu le faible nombre d’habitants (voir ci-dessous). Le taux de positivité est en hausse, il se situe à la limite du seuil de vigilance, il passe à 5,05% (contre 1,97% la semaine précédente). Trois clusters sont en cours d’investigation par les autorités sanitaires.

Sur notre site internet, nous notions mardi 12 janvier que 41 tests positifs avaient été relevés au laboratoire et 21 au centre de dépistage de la Croix-Rouge entre le 4 et le 10 janvier. Cela fait plus de 43 ! Quand ces données brutes arrivent à l’Agence régionale de santé, elle traque les doublons (des personnes positives ont pu se rendre au laboratoire et au drive de Saint-Jean), lisse les données par rapport à ses précédents calculs (le jour du test n’est pas nécessairement le jour du rendu du tests) pour leur donner une cohérence et pouvoir comparer ces chiffres à ceux des semaines précédentes.

L’agence note par ailleurs que si certaines pharmacies ou professionnels de santé libéraux n’enregistrent pas les résultats des tests sur la plateforme de l’assurance maladie (SI-DEP), cela fausse les données à la marge, mais pas l’état de la dynamique de propagation du virus. 43, donc, c’est le chiffre officiel vérifié par les équipes de l’Agence régionale de santé.

De son côté, Saint-Martin enregistre 41 nouveaux cas la première semaine de janvier et compte 1.076 cas cumulés de Covid-19 depuis le début de l’épidémie.


Un taux  d’incidence record à Saint-Barth ?

L’image a fait le tour des réseaux sociaux insulaires: Saint-Barthélemy en tête des régions les plus touchés par le Covid-19 ? C’est ce qu’affirmait une infographie partagée sur la chaîne BFMTV lundi. De quoi alarmer tout le monde! En réalité, les chiffres viennent de Santé Publique France, qui dépend du ministère de la Santé. Pour la période du 3 au 9 janvier, l’organisme estime en effet que le taux d’incidence est de 502 cas positifs pour 100.000 habitants, soit dix fois le seuil d’alerte.
Ce chiffre est évidemment à prendre avec beaucoup de précaution, au regard de la taille et de la population de l’île. Le taux d’incidence, c’est le taux de personnes testées positives pour 100.000 habitants, plus il y a de test, plus le nombre de cas positifs est important et plus le taux augmente. « A l’échelle de l’île, un nouveau cas fait grimper le taux de 10%», rappelle-t-on du côté de l’ARS. C’est pour cela que d’autres indicateurs existent, comme le taux de positivité, le facteur de reproduction du virus ou le nombre de clusters.

 

 

 

 

Journal de Saint-Barth N°1406 du 14/01/2021

Le virus circule activement
Un siège vacant au conseil exécutif
Festival de musique