Le préfet instaure des mesures complémentaires

Le préfet de Saint-Barth et Saint-Martin, Serge Gouteyron a annoncé lors d’une conférence de presse cette après-midi, les nouvelles mesures prises pour faire face à l’augmentation du nombre des cas positifs de Covid-19 à Saint-Barthélemy. La mise en place de l’état d’urgence sanitaire par décret du 28 juillet 2021, donne au préfet la possibilité de prendre des mesures complémentaires dans la lutte contre le virus.

 

Le dernier bulletin sanitaire de l’ARS fait état d’une augmentation des cas positifs de covid-19 à Saint Barthélemy (169 sur la période du 19 au 25 juillet et 61 cas enregistrés lundi). Le communiqué de la préfecture fait état de cinq clusters identifiés, principalement des débits de boisson. C’est pour cette raison que le Préfet a décidé que les restaurants et débits de boisson de Saint-Barthélemy fermeraient désormais à minuit et interdit la vente et la consommation d’alcool sur la voie publique, dès aujourd’hui, à partir de 18h et jusqu’à 6h du matin. La préfecture précise dans un communiqué que « cette mesure doit permettre d’éviter les attroupements inopinés de personnes et le relâchement généralement associé à la consommation d’alcool (non-respect des gestes barrières, non port du masque). »

 

A Saint-Martin, la situation est stable (62 nouveaux cas sur la période du 19 au 25 juillet). Toutefois, l’hôpital Louis Constant Fleming, fortement mobilisé, accueillait encore, le 29 juillet, quatorze patients dans l’unité Covid. Un décès est à déplorer cette semaine, le 39? depuis le début de la crise.

Le préfet rappelle que la situation sanitaire en Martinique, ainsi qu’en Guadeloupe, s’est fortement dégradée ces dernières semaines, obligeant les Préfets des deux îles de prendre des mesures importantes pour protéger leurs systèmes de santé. Les hôpitaux des îles du Nord, et principalement celui de Saint-Martin, ne sont pas en mesure de faire face à une vague de cas graves, sans pouvoir évacuer les patients vers la Guadeloupe ou la Martinique.

 

En parallèle, Serge Gouteyron rappelle à l’ensemble des habitants, que les gestes simples, comme le lavage régulier des mains, l’utilisation de gel hydroalcoolique, le respect des distanciations sociales, jouent un rôle essentiel dans la protection des plus fragiles, et de manière générale, dans la propagation du virus.