Le Dixmude ne sera pas un hôpital mais pourra aider aux Evasan


Les deux porte-hélicoptères déployés en outre-mer dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 (le Dixmude pour les Antilles) ne seront pas des bateaux hôpitaux, a annoncé la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye. « Ils vont transporter du matériel sanitaire, et ils apporteront un soutien logistique important, notamment en matière de sécurité civile, car ils embarquent des hélicoptères qui seront importants pour pouvoir réaliser par exemple parfois à l'intérieur des terres des évacuations sanitaires rapides, le cas échéant », a-t-elle expliqué mercredi dernier. Le Dixmude est parti de Toulon le 3 avril. Il transporte plus d'un million de masques chirurgicaux, plus de 170.000 masques FFP2 et plusieurs centaines de litres de gel hydro-alcoolique, précise le ministère des Armées. A son bord, deux équipes de désinfection, et quatre hélicoptères (deux Puma de l'armée de Terre, un Ecureuil de la Gendarmerie nationale et un EC 145 de la Sécurité civile) qui pourraient être utilisés en cas de besoins en évacuations sanitaires.

Journal de Saint-Barth N°1370 du 08/04/2020

Le plan de la Com pour tester la population
Plus de 1.900 personnes au chômage partiel