Le Covid présent à Saint-Martin, près de mille morts en Rép. Dom.

Toujours zéro cas de Covid à Saint-Barthélemy selon le dernier bulletin de l’ARS, qui indique que 897 tests PCR ont été effectués sur notre île jusqu’ici, dont 189 entre le 10 et le 17 juillet.  En revanche, le communiqué recense deux patients contaminés à Saint-Martin, en partie française, et confinés à domicile. « L’apparition de cas autochtones nécessite une attention particulière de tous car cela signifie qu’il existe un réservoir de virus sur le territoire » saint-martinois, indique l’ARS, qui insiste sur le respect des mesures barrière. Depuis le début de l’épidémie quarante-six personnes ont été touchées à Saint-Martin, et toujours six personnes chez nous. A Sint-Maarten, un cas positif au Covid-19 est entré sur le territoire samedi 18 juillet, dans un avion de rapatriement de résidents depuis les Etats-Unis. Les 75 passagers ont été testés à l’arrivée, et l’un d’eux était positif et ne présentait pas de symptôme. Il avait respecté le port de masque tout au long du voyage ;  les personnes qui voyageaient dans cet avion doivent toutes respecter une quarantaine de 14 jours. A ce jour, la partie hollandaise de Sint-Maarten enregistre 79 cas positifs de Covid-19, dont 63 sont guéris, et quinze sont décédés.
En Guadeloupe entre le 10 et le 17 juillet cinq nouveaux cas ont été importés par avion, et immédiatement isolés. La Martinique a testé sept personnes positives au Covid sur la même période. La Guyane est au pic épidémique, elle déplore 37 décès à ce jour.

 

Certains pays referment leurs frontières aux USA

Autour de nous, dans la Caraïbe, c’est la République Dominicaine qui souffre le plus du coronavirus. Elle a franchi la barre des 50.000 cas, et déplore presque 1.000 morts. Sa voisine, Haïti, recense plus de 7.000 cas et près de 150 décès. Porto Rico pleure 180 victimes du Covid, sur plus de 4.000 personnes testées positives.

Les Etats-Unis sont toujours le pays le plus touché au monde,  de loin, avec près de 4 millions de cas confirmés, et plus de 140.000 morts, principalement en Floride, en Californie, au Texas, à New York. L’épidémie continue de progresser jour après jour. A tel point que certaines îles dépendantes du tourisme qui avaient rouvert leurs frontières à la clientèle américaine ont changé d’avis et décidé d’attendre ou de restreindre le volume de voyageurs, comme les Bahamas, Saint-Vincent et les Grenadines ou encore la Barbade.
Au contraire, comme Saint-Barthélemy, la Polynésie Française a rouvert son territoire aux touristes américains le 15 juillet dernier.

 

JSB 1385