L’ARS outrée par les commentaires d’un journaliste


« Rien n’a été préparé, aucune maîtrise, cafouillis, incompétence » : ces mots employés le 30 mars par un journaliste de Guadeloupe 1re, a choqué l’ARS Guadeloupe Saint-Martin Saint-Barth, à qui ils étaient destinés. Il faisait allusion à la décision du tribunal administratif en faveur de l’UGTG face à l’ARS (lire page suivante). Elle a publié un communiqué le lendemain : « Les agents des ARS sont aussi en première ligne et ils prennent des risques pour leur santé chaque jour afin de préparer et organiser le système de santé, appuyer sans cesse les acteurs de santé, et enfin soutenir la population notamment à travers la plateforme Riposte-Covid19. » L’ARS affirme que le journaliste en question, Ronan Ponnet, n’a jamais cherché à la contacter pour obtenir des informations. « Les agents de l’ARS demandent à Ronan Ponnet d’arrêter de laisser croire que les Guadeloupéens ne sont pas compétents alors que ceux-ci ont une grande expérience de gestion de crises (dengue, chikungunya, zika, Irma, Maria, etc) », poursuit l’ARS, qui rappelle qu’un agent de l’ARS Île de France a perdu la vie hier en raison du Covid-19, et justifie aussi son action : «Ce sont plus de 400 000 masques qui ont été distribués en moins d’un mois aux professionnels de santé et du champ médico-social, ce sont plus de 30 audioconférences de coordination avec les acteurs de santé, ce sont des directives quotidiennes aux acteurs de santé, ce sont des travaux de réorganisation du système de santé pour atteindre jusqu’à 75 lits de réanimation (…) ».