L’ARS commande du matériel et du renfort pour les Evasan

En prévision d’un besoin massif de places en réanimation en Guadeloupe, l’ARS a demandé au centre de crise national vingt-deux respirateurs supplémentaires. Huit autres ont déjà été commandés dans le réseau traditionnel pour compléter les équipements dans les Antilles du Nord. Actuellement le territoire dispose de 30 respirateurs, 46 respirateurs d’anesthésie et 38 respirateurs de transport.

Plan blanc élargi
C’est l’une des mesures du plan blanc élargi mis en œuvre ce week-end, qui implique aussi les établissements privés dans la prise en charge des malades du Covid-19. Ces derniers ont déprogrammé les opérations non-urgentes et se tiennent prêts. «Notre territoire comptait 22 lits de réanimation au CHU et 5 au centre hospitalier de Basse-Terre. Depuis une semaine, le nombre de lits immédiatement utilisables a été augmenté à 33 lits de réanimation », détaille l’ARS Guadeloupe. « Si le besoin d’augmenter la capacité est nécessaire, les lits de soins critiques équipés de respirateurs peuvent faire passer la capacité en réanimation à 50 lits de patients lourds, complétés par 25 lits supplémentaires de réanimation plus légère. Enfin, l’ARS a demandé au centre de crise du ministère des Solidarités et de la Santé d’envisager si besoin des renforts mobiles entre 5 et 10 lits de réanimation, ainsi que des renforts pour la gestion des évacuations des Îles du Nord si nécessaire. »


Journal de Saint-Barth N°1368 du 25/03/2020

Dépistage du coronavirus
Entorses au confinement
Budget 2020