La majorité des cas Covid rentrent de métropole

Une poignée de nouveaux cas continuent d’être découverts chaque semaine à Saint-Barth. Une résidente a été évacuée vers l’hôpital de Saint-Martin la semaine dernière. Elle rentrait d’un voyage en métropole, comme la majorité des personnes atteintes du virus.

 

La redoutée vague Covid liée à l’arrivée des saisonniers n’a pas eu lieu. Seulement cinq ou six jeunes employés ont été testés positifs au virus ces dernières semaines, alors que des centaines se sont fait dépister au laboratoire Bio Pôle.

Chaque semaine une poignée de nouveaux cas sont découverts sur l’île. Sept entre le 26 octobre et le 1er novembre (pour 380 tests réalisés), et six entre le 2 et le 6 novembre.
La grande majorité de ces nouveaux cas de Covid font suite à un séjour en métropole. C’est le cas de cette quinquagénaire native de l’île qui a dû être évacuée mercredi 4 novembre, positive au coronavirus, en raison de fragilités de santé. Elle avait visiblement contracté le virus lors d’un séjour en métropole.
Sur les sept cas de la dernière semaine d’octobre, six arrivaient de l’Hexagone. Et parmi les six de la semaine dernière, quatre rentraient aussi de métropole. Ils sont les plus nombreux à s’être fait dépister à J+7, à l’issue des vacances de la Toussaint, donc cela peut paraître logique ; mais ce constat  atteste de la faible circulation locale du virus.

Problème de chiffres
et faux positifs

En revanche, les autorités font toujours face à un problème de chiffres. Les données de la Collectivité et celles du système Si-Dep (qui coordonne les données pour l’ARS et Santé Publique France) ne sont pas les mêmes.
Cela pourrait venir d’un problème de “faux positifs”. Ce sont des gens qui ont déjà eu le Covid, et dont l’organisme contient encore des traces du virus des semaines voire des mois plus tard. Ils ne sont, normalement, pas comptabilisés dans les chiffres publiés par la préfecture et Santé Publique France, et pas considérés comme contagieux. Mais sur dix personnes testées positives à Saint-Barth la semaine dernière, trois étaient de ces « faux positifs » ; ils sont normalement sortis des statistiques, après vérification par un test sanguin.
Ce phénomène est surtout embêtant pour quelqu’un qui doit prendre l’avion en justifiant d’un test Covid négatif : des résidents en voyage ont dû décaler leur retour sur l’île à plusieurs reprises, le temps que toute trace du virus ait disparu.
Par ailleurs, dans les bulletins de Santé Publique France, sont comptés les résidents de Saint-Barth qui ont été dépistés positifs même en dehors du territoire. Ainsi, entre le 26 octobre et le 1er novembre, onze locaux ont été dépistés positifs au Covid, mais sept seulement se trouvaient sur l’île.
Actuellement le taux de positivité reste inférieur à 5%. Le taux d’incidence fluctue, sur les cinq dernières semaines, entre 31 et 112 nouveaux cas pour 100.000 habitants, indique le dernier bulletin de Santé Publique France, daté du 6 novembre. Conclusion : « A Saint-Barthélemy, malgré un taux de dépistage élevé et en augmentation, les taux de positivité et d’incidence sont relativement stables au cours du temps avec un taux de positivité maximal de 6,83% atteint en semaine 39. La circulation du virus est relativement faible. »

A noter, à la fin du mois de novembre, le système risque de changer puisque les autorités vont mettre en place les tests salivaires à l’aéroport. Saint-Barth a obtenu l’aval de l’ARS pour expérimenter ce procédé, qui n’a pas été jugé assez fiable par la Haute Autorité de la Santé. Il pourra être couplé aux tests PCR et antigéniques déjà utilisés sur l’île.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le labo étend les horaires de test Covid

Le laboratoire Bio Pôle ajoute une nouvelle plage horaire dédiée aux tests Covid. Les dépistages par test PCR pourront désormais être effectués le samedi matin de 9 heures à 10 heures, sans rendez-vous. Ils sont aussi accessibles du lundi au vendredi entre midi et 13 heures sans rendez-vous.

 

Journal de Saint-Barth N°1397 du 12/11/2020

Granola
Conseil exécutif à six
Covid