169 nouveaux cas positifs au Covid-19 enregistrés entre le 19 et le 25 juillet à Saint-Barth

La directrice de l'ARS regrette « le relâchement » à Saint-Barth

L’augmentation « fulgurante » du nombre de diagnostics positifs au Covid entre le lundi 19 et le dimanche 25 juillet à Saint-Barth a surpris la directrice générale de l’Agence régionale de santé (ARS) de Guadeloupe, de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy. « Surtout de la part de l’un des meilleurs élèves en terme de vaccination », remarque Valérie Denux. En effet, avec près de 44% de sa population pleinement vaccinée, Saint-Barthélemy n’était sans doute pas préparée à vivre sa plus grosse vague depuis le depuis le début de la pandémie : 169 cas en une semaine. Une tendance qui semble se confirmer puisque depuis lundi, 33 nouvelles analyses positives ont été réalisées.
« Il y a clairement eu un relâchement, constate Valérie Denux. Notamment chez les 20/30 ans. Les gens se sont contaminés. » Si la directrice de l’ARS observe que 15% des 169 cas détectés la semaine passée sont des personnes venues de l’extérieur de l’île, elle insiste sur le fait que la circulation du virus s’est faite lors d’événements festifs. « Il y a quand même eu deux hospitalisations à Saint-Barth, donc ça veut dire que ça génère des cas délicats. Il faut aussi se dire que certains jeunes font des Covid longs, avec des séquelles diverses. L’autre point de difficulté est que nous avons constaté lors des précédentes vagues que ce sont toujours les jeunes qui sont touchés les premiers avant que le virus n’atteigne les plus âgés. »
Si elle rappelle les potentielles conséquences économiques pour l’île, Valérie Denux se dit toutefois « moins soucieuse pour Saint-Barth en raison de son meilleur taux de vaccination qui va nous aider à endiguer cette situation ». A la condition, néanmoins, de mettre un terme au relâchement de ces dernières semaines. « L’échelle de Saint-Barth est plus petite donc on a une meilleure maîtrise, assure la directrice. Mais il faut que les jeunes touchés s’isolent et fassent attention à leur entourage. »
 

Journal de Saint-Barth N°1434 du 29/07/2021

En état d'urgence sanitaire jusqu'à fin septembre
Covid : une semaine record
Conseil territorial