Ingestion de cannabis par les enfants : l’ARS lance une campagne de prévention


L’ARS Guadeloupe a lancé lundi 17 août une vaste campagne de prévention concernant l’ingestion de résine de cannabis par les jeunes enfants. Un morceau de « shit » qui traîne sur la table basse, le petit dernier le porte à la bouche : ce genre de situation est « en constante augmentation ces dernières années », explique l’ARS, qui dénombre six passages aux urgences du CHU de Guadeloupe l’année dernière. La drogue absorbée par les petits entraîne des phases d’agitation et de somnolence, des vomissements, une perte de tonus musculaire, la dilatation des pupilles, de la tachychardie. Dans les cas les plus graves elle peut plonger les enfants dans le coma, provoquer des convulsions et une insuffisance respiratoire. L’inhalation de la fumée de cannabis est également néfaste pour les plus jeunes.