Emy, couturière à Gustavia, a déjà conçu une centaine de masques en tissu

Couturière d’ameublement installée à Gustavia, Emilie (Emy) Rivie s’est mise à la fabrication de masques de protection en tissu. Elle en a déjà distribué gracieusement une centaine.

 

Dès les premières heures du confinement, Emy de SBH Ameublement (anciennement Alcatraz), s’est posée la question : comment aider ?

La couture d’ameublement étant son domaine de compétence, elle s’est mise à la recherche d’un tutoriel sur la toile afin de fabriquer des masques de protection contre le coronavirus, d’abord pour elle et sa famille, puis pour ceux qui lui en demanderaient. Sachant bien que ce masque n’est pas la solution parfaite, mais vient compléter les gestes barrière. « Je suis partie du principe que nous sommes tous potentiellement positifs et que cela peut permettre de ralentir la diffusion du virus », explique Emy. «J'ai commencé à fabriquer ces masques car il n'y en avait plus de disponibles dans les commerces et pharmacies.»

En ligne, de nombreux tutoriels validés par des spécialistes sont disponibles. Son choix s’est porté sur celui de la Société française des sciences de la stérilisation, qui explique comment réaliser simplement un masque. Sur les conseils de l’Afnor* elle utilise un tissu dont le tressage est très serré avec une bonne imperméabilité ainsi que du coton pour la doublure intérieure. Chaque partie du masque soit être lavable à 60°C. Emy a été aidée dans son initiative par la Croix Rouge, qui a fait don de draps en coton pour la réalisation de la doublure, et par la boutique Orientale, qui lui a accordé une remise de 50% sur les élastiques. Hier, ce sont des charpentiers locaux qui sont venus se fournir. A tous, Emy rappelle « qu’il est important de les laver à 60° après chaque utilisation ».

*Afnor : Association française de normalisation, c’est elle qui distribue les normes NF et qui représente la France au Comité européen de normalisation. www.afnor.org

 

_______________________________________________

Les médecins lancent un appel aux petites mains

Les médecins libéraux de Saint-Barth en appellent à ceux qui, comme Emy Rivie, se sentent capables de fabriquer des masques en tissu, selon les tutoriels Afnor, pour ensuite les distribuer à leur patientèle. Contact : Patrick Bordjel 0690.49.55.17

 

 

JSB 1370




Journal de Saint-Barth N°1370 du 08/04/2020

Le plan de la Com pour tester la population
Plus de 1.900 personnes au chômage partiel