Le passe sanitaire doit être mis en place dès le lundi 13 septembre à Saint-Barth.

Du passe sanitaire au passe vaccinal

Le gouvernement, par la voix du premier ministre Jean Castex, a annoncé le 17 décembre que l’actuel passe sanitaire devrait être modifié et devenir un passe vaccinal dès le début de l’année prochaine. Dans quelques jours, en somme. Confronté à l’arrivée du variant Omicron et surtout à une cinquième vague d’infection dans l’Hexagone, le premier ministre comme le ministre de la santé, Olivier Véran, ne cherchent même plus à dissimuler leurs objectifs derrière des formules de circonstance. « Le passe vaccinal est une forme d’obligation vaccinale », a ainsi déclaré Olivier Véran.
Le projet de loi concernant le passe vaccinal sera examiné en Conseil des ministres le 5 janvier prochain. Ensuite, les députés et la commission des lois examineront le texte le 7 janvier avant que le débat ne soit porté devant l’Assemblée nationale dès le 10 janvier, puis devant le Sénat. Dans les faits, son application pourrait intervenir à la mi-janvier si un accord est trouvé entre toutes les parties.
Différence majeure entre le passe sanitaire et le passe vaccinal : seul le vaccin permettra de disposer du précieux sésame. Actuellement, les tests PCR et antigéniques négatifs permettent d’obtenir un passe sanitaire pour une durée de 24 h. Elle était auparavant de 48 h, mais a été réduite depuis le 29 novembre. Les tests PCR ou antigéniques positifs attestant du rétablissement de la Covid-19 peuvent également donner accès à un passe sanitaire, à condition qu’ils soient datés d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois. Les autotests réalisés sous la supervision d’un pharmacien permettent également d’obtenir un passe, sauf dans le cadre des passages aux frontières.
Avec la transformation du passe sanitaire en passe vaccinal, ces trois solutions ne seront donc plus valables pour obtenir le désormais fameux QR code donnant accès aux bars, restaurants, lieux de culture, établissements de santé, transports, etc. « Nous assumons de faire peser la contrainte sur les non-vaccinés car ils représentent l’essentiel des malades de la Covid hospitalisés », a souligné Jean Castex dans son discours.
Pour Saint-Barth, la situation pourrait donc évoluer dans les prochaines semaines. A tout le moins en ce qui concerne le passe sanitaire actuellement en vigueur pour les établissements qui reçoivent du public et dont la « jauge clientèle » est supérieure à 50 personnes. Les autres commerces, ceux dont la jauge est inférieure à 50 personnes, ne sont pas soumis au passe. Les clients doivent ainsi porter un masque en entrant et lorsqu’ils se déplacent. Une mesure qui est de moins en moins respectée.

 

Des restrictions préfectorales pour les soirées du 24 et du 31
Dans un communiqué diffusé hier, mercredi 22 décembre, la préfecture de Saint-Martin et Saint-Barthélemy indique que les restaurants et les bars devront fermer leurs portes au public dès 2 heures du matin lors des soirées du 24 et du 31 décembre. De plus, pour le 31 décembre, la préfecture annonce qu’elle va prendre un arrêté d’interdiction de vente d’alcool à emporter à partir de 20 heures. Il sera également interdit de consommer de l’alcool sur la voie publique entre 20 heures et 6 heures du matin.
A Saint-Barthélemy, le nombre de nouveaux cas de Covid-19 s’affiche en nette hausse. En effet, après en avoir détecté 14 en deux semaines, 28 diagnostics positifs ont été signalés la semaine dernière.
« Suite à certains évènements non déclarés ou n’ayant pas respecté les engagements pris auprès des autorités, les services de la préfecture rappellent que l’ensemble des évènements publics ou des évènements exceptionnels organisés par des établissements recevant du public en dehors de leur fonctionnement classique doivent faire l’objet d’une déclaration et d’une autorisation préfectorale », rappelle la préfecture qui précise que « des mesures beaucoup plus restrictives » pourraient être prises dans les prochains jours si les données actuelles venaient à s’accentuer.

 

Journal de Saint-Barth N°1452 du 23/12/2021

Joyeux Noël
Les Forces de la nature d'Iran Issa-Khan