Des contrôles à partir du lundi 20 septembre

Mardi, dans un communiqué diffusé dans la soirée, l’Agence régionale de santé indique que « les contrôles débuteront à compter de la semaine prochaine, soit le 20 septembre et seront assurés en concertation par l’ARS et la sécurité sociale ». La méthode de contrôle, en revanche, n’est pour l’heure pas dévoilée.
L’Agence explique que « l’obligation vaccinale s’applique à Saint-Barthélemy conformément à la métropole étant donné la situation épidémique stabilisée à un très bas niveau ».
Par ailleurs, afin de justifier la mise en application locale de la mesure, l’ARS précise : « Même si le virus est toujours présent sur l’île et que la prudence est indispensable, la possibilité d’adapter la mise en œuvre de l’obligation vaccinale afin de veiller à la continuité des prises en charge des patients infectés par le Covid, évoquée par le ministre des solidarités et de la santé lors de sa venue aux Antilles, n’est pas nécessaire à Saint-Barthélemy. Il est important que les professionnels concernés puissent bien comprendre l’importance majeure de la vaccination pour eux-mêmes, publics particulièrement exposés, mais aussi et surtout pour la protection des usagers de notre système de santé. »

Une « progressivité » des contrôles
à Saint-Martin et en Guadeloupe
Contrairement à Saint-Barth, Saint-Martin et la Guadeloupe traversent, remarque l’ARS, « une pression hospitalière inédite ». Par conséquent, il a été décidé de ne mettre en application l’obligation vaccinale que dans le cadre d’une « progressivité des contrôles ». L’Agence évoque des «phases de vérification qui seront mises en œuvre en fonction des étapes d’allègement des mesures de freinage de l’épidémie » et affirme qu’un « calendrier plus précis sera proposé» dans les prochains jours, « après des échanges avec les élus ».
La direction de l’ARS assure toutefois que l’étape suivante se voudra « plus stricte » et que l’obligation vaccinale commencera par « les professionnels les moins touchés par le soin des patients Covid et par les directions d’établissements ». Tous les autres seront soumis aux contrôles prévus par la loi « lors de la sortie complète du confinement issu de cette 4e vague ».

 

Journal de Saint-Barth N°1438 du 16/09/2021

Les contrôles de l'obligation vaccinale commencent lundi
Un trafic aéroportuaire en hausse