Covid-19 : souplesse sur les billets d’avion, des voyageurs interdits à SXM

Des voyageurs interdits à l’aéroport Juliana

Les personnes ayant fréquenté la Chine, Hong Kong, Singapour, l’Iran, l’Italie, le Japon et la Corée du Sud dans les 14 derniers jours sont désormais interdites d’entrée et de transit à l’aéroport international de Sint-Maarten. Les passagers en provenance des Etats-Unis ne sont pas concernés par ces restrictions car les aéroports américains imposent un certificat médical avant leur retour sur le territoire, s’ils ont fréquenté une zone à risques.

Plusieurs pays du monde ont pris des mesures similaires, soit en interdisant tout vol de cette provenance, soit en imposant un isolement de 14 jours à l’arrivée. Les Français sont concernés pour Israël, Moscou en Russie, au Vietnam, à Haïti, aux Îles Marshall, au Salvador et en Corée du Nord.


Plus de souplesse pour les billets d’avion

Air France et Air Caraïbes maintiennent leurs vols, mais assouplissent leurs conditions de vente en raison du coronavirus, en facilitant la modification ou l’annulation des billets. Si vous achetez un billet long-courrier chez Air Caraïbes entre le 4 et le 31 mars, pour un voyage prévu entre le 5 mars et le 24 juin, il sera modifiable sans pénalité, “avec un réajustement tarifaire si nécessaire”, indique la compagnie antillaise. “Les modifications pourront être faites sur tout le réseau de la compagnie, et dans la limite de validité du billet.” Les billets restent non remboursables. Chez Air France, tous les voyages réservés avant le 31 mars peuvent être reportés ou annulés sans frais, s’ils concernent un vol sur la période du 3 mars au 31 mai. “Vous pouvez reporter votre voyage au-delà du 31 mai 2020, changer de destination, ou annuler votre vol. Dans tous ces cas, nous vous remettrons un avoir valable un an sur les vols Air France et KLM”, précise la compagnie nationale.

 




JSB 1366

Journal de Saint-Barth N°1366 du 12/03/2020

Bilan de mi-mandat
Covid-19, la précaution demeure
Dominique Rousserie au musée