Les personnes qui arrivent à Saint-Barth ont le choix entre se soumettre à la quatorzaine stricte ou au protocole de dépistage. Seuls les Saint-Martinois, Martiniquais et Guadeloupéens en sont dispensés.

Covid-19 : les déplacements Guadeloupe - Saint-Barthélemy et Guadeloupe - Saint-Martin interdits sauf motif impérieux

Face à l’évolution de l’épidémie de Covid-19, la Préfecture de Guadeloupe a rendu plus strictes les conditions d’entrées sur son territoire.

À compter du lundi 18 janvier 2021, les déplacements de personnes en provenance ou en direction de Saint-Barthélemy, Saint-Martin ou de la Guyane sont interdits sauf s’ils sont fondés sur un motif impérieux d’ordre personnel ou familial, un motif de santé relevant de l’urgence ou un motif professionnel ne pouvant être différé. Une attestation sur l'honneur est disponible sur le site de la Préfecture de Guadeloupe.

Contactés ce samedi, les services de la Préfecture précisent que cette mesure s'applique aussi les passagers en correspondance (si vous faites Paris-Saint-Barthélemy en passant par Pointe-à-Pitre, vous êtes concerné.)

Pour les autres provenances, tout voyageur de onze ans ou plus, entrant par voie aérienne en Guadeloupe, devra présenter à l’embarquement le résultat négatif d’un test réalisé moins de 72 heures avant le vol. Les tests antigéniques ne seront plus acceptés, seuls les tests PCR en provenance de l’Hexagone seront autorisés. Ces dispositions ne s’appliquent pas aux voyageurs en provenance de Martinique, sauf en cas de transit par ce territoire depuis un autre aéroport.

Par ailleurs, pour venir en Guadeloupe, à l’instar de l’ensemble des territoires ultramarins, il conviendra dorénavant de présenter une attestation sur l'honneur préalable à l’arrivée sur ces territoires avec déclaration de l'absence de symptôme.

Il est recommandé de respecter un auto-isolement pendant 7 jours après l'arrivée et de réaliser un test à la fin de l'isolement en particulier si le séjour dure plus d’une semaine.