Covid-19, la baisse se confirme

Selon les dernières données de l’Agence régionale de santé, 39 nouveaux cas positifs au Covid ont été diagnostiqués à Saint-Barth entre le 16 et le 22 août. Ils étaient 67 la semaine précédente.

 

Après un mois de juillet marqué par une hausse spectaculaire du nombre de cas de Covid-19, Saint-Barthélemy semble s’engager vers une diminution progressive. Du moins, c’est que laisse apparaître le dernier bilan de l’Agence régionale de santé (ARS). En effet, entre le 16 et le 22 août, 39 diagnostics positifs ont été enregistrés sur l’île. Il étaient 67 la semaine précédente et n’ont cessé de décroître depuis la flambée de la fin du mois de juillet.
« La situation va dans le bon sens, commente le directeur territorial de l’ARS, Paul Guibert. On tend vers le mieux à Saint-Barth mais il faut rester vigilant. » Et le directeur de se référer à la «stabilité mais à un niveau élevé » relevée à Saint-Martin.
Depuis le début de la semaine, seuls deux nouveaux cas ont été recensés à Saint-Barth, selon la directrice régionale de l’Agence, Valérie Denux. Le taux de positivité, qui était de 3,8 la semaine passée, est désormais à 2,3. Plus aucun cluster n’est à signaler. « Le territoire est en passe de se vider d’une partie de sa population, souligne Paul Guibert. Le public qui a été au cœur de la vague du mois d’août, principalement composé de saisonniers et de jeunes venus pour les vacances, est parti. On devrait donc aller dans le bon sens. »
Parallèlement, l’ARS continue d’insister sur la nécessité de se faire vacciner. Pour le moment, Saint-Barth affiche un taux de 73,35% chez les plus de 18 ans. «Il est toujours possible de se faire vacciner au Centre médico-social ou à l’hôpital, mais aussi dans la pharmacie à l’entrée de Gustavia, sur rendez-vous », rappelle Paul Guibert. Dans les deux premiers, c’est le Pfizer qui est proposé, tandis que la pharmacie dispose du Moderna.

 

Quel passe sanitaire pour Saint-Barth?
Les discussions se multiplient autour de la mise en place du passe sanitaire sur l’île. Notamment en préfecture, où différentes options sont à l’étude. La première serait d’appliquer des règles similaires à celles mises en place dans l’Hexagone. Difficile d’imaginer qu’elles soient adaptées pour Saint-Barth.
La deuxième réflexion porte sur l’instauration du passe pour les établissements publics fermés, comme les salles de sports, par exemple. En revanche, il ne serait pas nécessaire pour entrer dans les commerces d’alimentation et l’ensemble des établissements ouverts. A l’étude.

Journal de Saint-Barth N°1435 du 26/08/2021

La rentrée scolaire repoussée
La baisse du nombre de cas de Covid-19 se confirme