A quand remonte votre dernier test du VIH ?

« Connais ton statut ! » C’est le thème de la Journée mondiale de lutte contre le Sida, organisée le 1er décembre dans nos îles par le Corevih Guadeloupe, Saint-Barth et Saint-Martin. Le but étant d’encourager les populations à se faire dépister massivement.

 

Le dépistage est l’outil n°1 de la lutte contre le virus du Sida. Le message est martelé chaque 1er décembre, pour la journée mondiale contre le VIH. Dans nos îles, c’est le Corevih* qui assure cette mission, avec ce credo : « Connais ton statut ! » Séropositif ou séronégatif ? Dans le premier cas, une vie longue et en bonne santé est aujourd’hui possible avec le traitement adapté. Dans le second, la protection contre le VIH est de mise.

 

Notre région très touchée

Un travail d’autant plus important que l’archipel est la deuxième région de France la plus touchée par le Sida. En Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barth, 2.000 personnes vivent avec le VIH. Un chiffre que l’on sait très sous-estimé : une personne infectée sur quatre l’ignore. Dans nos îles, la part de détections tardives du virus reste plus élevée qu’en métropole (49% contre 44%).

A Saint-Barthélemy, le dépistage anonyme et gratuit du VIH est loin d’être évident. Mais par rapport à l’an dernier, une nouvelle solution s’ajoute. La permanence de vaccination, assurée par une équipe de Saint-Martin à l’hôpital De Bruyn (les derniers jeudi et vendredi de chaque mois), propose le dépistage rapide et gratuit (Trod), par une piqure au bout du doigt. Autre solution, la Croix Rouge locale, qui organise ponctuellement des séances de dépistage du VIH et d’autres maladies avec son pendant Saint-Martinois. Dates à suivre sur le compte Facebook de l’association locale. Enfin, vous pouvez tout simplement vous rendre au laboratoire d’analyses de l’île.

Le dépistage est recommandé tous les deux à trois ans pour tous, et deux à trois fois par an en cas de pratiques sexuelles à risque ou de facteurs de vulnérabilité. « Promouvoir un dépistage VIH précoce, banalisé, intégré et répété régulièrement demeure un enjeu crucial pour contrôler l’épidémie dans notre région », assure le Corevih. Qui pour étendre son action, a prévu des animations autour de la Journée mondiale de lutte contre le Sida dans les îles plus reculées de Marie-Galante, Les Saintes et la Désirade. Au total, près de quarante actions seront menées en Guadeloupe ces jours-ci dans les lycées, les discothèques, sur les plages, dans les pharmacies, etc.

En 2017, 940.000 personnes dans le monde ont perdu la vie en raison du Sida.

 

(*) Corevih : Coordination régionale de lutte conte le VIH.


JSB 1305




Journal de Saint-Barth N°1305 du 29/11/2018

Cap sur l'avenir
La saison cyclonique
La plage de Grand-Cul-de-Sac

Taux de change

Drapeau USA 1.099 USD Drapeau Russie 70.264 RUB
Drapeau Canada 1.459 CAD Drapeau Brésil 4.567 BRL