Dr Emmanuelle Bourgoin Bio Pôle Antilles

2715 tests PCR réalisés à ce jour, dont 45% sur des étrangers

Le laboratoire Bio Pôle Antilles a réalisé 2.715 tests PCR de dépistage du Covid à ce jour, ce qui fait de Saint-Barthélemy le territoire français qui réalise le plus de tests, de loin. 

Selon un classement réalisé par Santé Publique France, Saint-Barth est en tête des territoires français où l’on pratique le plus de tests de dépistage du Covid-19, avec 3.125 tests pour 100.000 habitants entre le 17 et le 23 août. Cela place notre île devant les Bouches-du-Rhône (2.839 tests pour 100.000 habitants sur la même période) et les Alpes Maritimes (2.151 tests). Et c’est à Mayotte, territoire très éprouvé par le coronavirus, que le moins de tests sont pratiqués : seulement 590 pour 100.000 habitants entre le 17 et le 23 août, soit cinq fois moins qu’à Saint-Barthélemy.

La Guadeloupe arrive en 12e position (1.614 tests pour 100.000 habitants), la Martinique 9e (1.698 tests pour 100.000 habitants). La moyenne française est de 1.250 tests pour 100.000 habitants.

Au total le laboratoire Bio Pôle Antilles a réalisé 2.715 tests PCR depuis le début de l’épidémie. Le barnum qui faisait office de « drive » devant la Collectivité a été retiré début août en raison du risque cyclonique, les tests se passent désormais au laboratoire directement, sans rendez-vous, sur des plages horaires dédiées (lire encadré).

La “première place” de Saint-Barth s’explique grâce à l’acquisition par la Collectivité, dès le mois d’avril, d’automates de tests rapides, mis à disposition du laboratoire Bio Pôle Antilles qui réalise les dépistages. Et bien sûr grâce à l’investissement du personnel du laboratoire. « Depuis avril, il se mobilise sans relâche, et les dépistages sont réalisés six jours sur sept », explique Emmanuelle Bourgoin, la responsable du laboratoire, qui tient à remercier son équipe et la Collectivité pour les machines. « L’activité Covid se rajoute à notre activité habituelle de biologie médicale (patients et hôpital De Bruyn en astreinte permanente, activité très importante en cette période d’épidémie de dengue. » Bio Pôle a pu embaucher deux personnels supplémentaire pour assurer ses missions, mais le recrutement reste très difficile sur une île ou les qualifications requises sont rares, et le prix du logement est prohibitif. «De même, trouver un local mieux adapté à notre activité, plus grand, de plain pied, mieux équipé pour recevoir du monde, est impossible. »


L’accès aux tests PCR a dû être restreint aux patients qui en ont le plus besoin, ou qui présentent le plus de risques: personnes symptomatiques sur présentation d’une ordonnance, cas contacts envoyés par l’ARS ou la plateforme Riposte, et personnes en provenance de zones à risques (Etats-Unis, Canada, Amérique du Sud). « Il faut savoir que nous sommes limités en réactifs. Nous sommes actuellement dotés d’une capacité de 400 tests toutes les deux semaines. Nous ne pourrons pas obtenir davantage de tests », annonce Emmanuelle Bourgoin. « C’est pour cela que nous avons du prioriser les demandes de tests afin de diminuer notre consommation. Nous avons déjà été en rupture de réactifs et nous ne souhaitons pas que cela arrive de nouveau. Les patients doivent comprendre cela. »


Aujourd’hui, 45% des tests PCR sont effectués sur des étrangers. Beaucoup de Français en partance pour des territoires où le test négatif est exigé, le Canada principalement, se font dépister également. 20% des PCR sont des tests à J+7 de personnes arrivant de l’étranger, 10% sont des cas contacts et 2% des patients symptomatiques.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Conditions pour effectuer un test PCR

Les dépistages ont lieu au laboratoire de 14 heures à 15 heures du lundi au vendredi et le samedi de 9 heures à 10 heures, sans rendez-vous. Les résultats sont rendus dans les 24h. « A l’heure où tous les laboratoires de métropole rallongent les délais de rdv et de rendus de résultat (48/72h), la performance de notre laboratoire est notable », se félicite Emmanuelle Bourgoin. Les patients se présentent avec leur ordonnance le cas échéant, leur carte vitale, leur passeport si étranger, et un masque. Ils sont prélevées par ordre d’arrivée sauf en cas d’urgences signalées par les médecins.
En accord avec l’ARS, le laboratoire teste de façon prioritaire :
- les personnes symptomatiques
- les personnes contacts de positifs (à la demande de l’assurance maladie ou de la plateforme Riposte)
- autres
Les contrôles obligatoires à J+7 pour les personnes arrivant de régions à risques (USA, Canada, Amérique du Sud) sont aussi assurés.
Les personnes en partance vers la métropole, ou de retour, ne sont plus testées car ce n’est pas une obligation, d’autant que pour rentrer sur le territoire, ils ont dû présenter à la compagnie aérienne un test PCR négatif.

Journal de Saint-Barth N°1387 du 02/09/2020

Enfin la rentrée !
La Suède sommée de s'excuser
Notre série sur les odonymes