©Flickr/Prachatai

24 nouveaux cas positifs (et encore un nouveau chiffre)

Qui dit mieux ? Vingt cas selon la Collectivité, vingt-deux selon la préfecture, et vingt-quatre selon Santé Publique France, qui a sorti son bulletin sanitaire concernant la semaine du 9 au 15 novembre.

 

Santé Publique France précise que ces 24 cas concernent des patients « connus comme résidents principaux de ce territoire ». Ce qui signifie qu’il peut s’agir de personnes de Saint-Barth testées en dehors de l’île.

 

Disons donc qu’il y a une vingtaine de nouveaux cas découverts la semaine dernière, ce qui porte le nombre de cas actifs actuellement à Saint-Barthélemy à une trentaine.

 

Santé Publique France fait état non pas de deux clusters, comme la préfecture, mais de trois (cumul depuis le début de la crise), dont deux sont encore en cours d’investigation. On ignore actuellement quel est ce troisième cluster.

 

Cela porte le taux d’incidence à 245 pour 100.000 habitants la semaine dernière. « A Saint-Barthélemy, malgré un taux de dépistage élevé, les taux de positivité et d’incidence sont en augmentation au cours de la semaine dernière. La circulation du virus s’accélère ».