Nommée le 18 juin 2018, Sylvie Feucher, entourée de Bruno Magras et du capitaine de gendarmerie Eric Magniol, était venue à Saint-Barthélemy le 10 juillet suivant pour sa prise officelle de fonctions. En médaillon, le nouveau préfet Serge Gouteyron.

Serge Gouteyron nouveau préfet des Îles du Nord, Sylvie Feucher nommée en Ariège

On savait la préfète Sylvie Feucher sur le départ, c’est désormais officiel : elle s’envole pour la préfecture de l’Ariège. Son successeur à Marigot, Serge Gouteyron, arrive d’Aix-en-Provence.

Le nom du successeur de Sylvie Feucher est tombé mercredi dernier, à l’issue du conseil des ministres : Serge Gouteyron succédera à l’actuelle préfète de Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

Issu de Saint-Cyr
Serge Gouteyron était sous-préfet d’Aix-en-Provence depuis 2014, après avoir été secrétaire général de la préfecture de Seine-et-Marne. Il a également été en poste à Compiègne et à Montbéliard comme sous-préfet, après avoir été chargé de mission auprès du préfet de la Haute-Savoie en charge de l’organisation du sommet d’Evian en 2002. Il est ancien élève de l’école spéciale militaire de Saint-Cyr.
Sylvie Feucher, elle, devient préfète de l’Ariège, en Occitanie. Nommée en juin 2018, elle aura marqué la préfecture par sa proximité avec la population et sa facilité de contacts, mais aussi par la gestion des nombreuses crises qui ont émaillé ses deux ans et demi de fonctions dans les Îles du Nord.

A Saint-Martin, notamment, elle a fait face à de multiples mouvements de grève et manifestations, notamment autour du PPRN (Plan de prévention des risques naturels), et bien sûr en lien avec la crise du Covid-19, la fermeture de la frontière ayant levé une forte contestation. Si les relations avec Daniel Gibbs ont été orageuses, le contact avec Bruno Magras était bon bien qu’ils aient eu des désaccords.

Murets de Grand Fond
Après le confinement ils s’étaient opposés sur le traitement de la manifestation contre la rénovation des murets de Grand Fond. La préfète avait demandé l’arrêt du chantier.
Sur la gestion de la crise sanitaire, ils ont plutôt travaillé main dans la main (comme le Président, la préfète souhaitait maintenir les écoles ouvertes au départ), avec de menues  discordes, notamment sur la possibilité d’aller pêcher ou naviguer à la fin de confinement, voulue par Bruno Magras, refusée par Sylvie Feucher.

Etat d’urgence sanitaire
L’action du nouveau préfet sera particulièrement suivie en ces temps d’état d’urgence sanitaire, qui confère aux représentants de l’Etat des prérogatives larges pour faire face à l’épidémie de Covid-19. Sera-t-il plus strict sur les mesures de lutte contre l’épidémie ? Comme sa prédecesseuse, tout dépendra de l’évolution de l’épidémie.

La nomination a été officialisée le 25 novembre, en général la prise de fonctions des nouveaux préfets se fait quinze jours plus tard.

Journal de Saint-Barth N°1400 du 02/12/2020

Sujets urbanisme au CT
Harcèlement au tribunal
ATE
Préfecture