Web Conf des collectivités à statuts spécifiques

Saint-Barth prend part à une conférence sur les collectivités à statuts particuliers

Saint-Barth, Saint-Martin, la Guyane, la Martinique, la Corse : tous ces territoires bénéficient d’un statut à part. Ils se réuniront en visioconférence lundi 28 septembre.

Objectif : “mener une réflexion commune sur les contraintes du cadre actuel et sur les évolutions souhaitées”. Lundi 28 septembre se tiendra une webconférence réunissant les collectivités qui jouissent d’un statut spécifique. Saint-Barthélemy y participe, ainsi que Saint-Martin, la Guyane, la Martinique, la Corse et le conseil régional de Guadeloupe, qui s’est dit intéressé par ces questions de statuts.

« La Conférence des collectivités à statut spécifique sera un moment important pour partager nos expériences », écrit le président de la Collectivité de Saint-Barthélemy, Bruno Magras, en préambule. « Surtout, peut-être pour la première fois, c’est à leur initiative que ces collectivités échangeront directement entre elles pour affirmer un souhait commun : le souhait d’aller plus loin vers la différenciation et la décentralisation. » Et de réaffirmer son ambition d’étendre l’autonomie de Saint-Barth (JSB 1386) « à de nouveaux domaines-clefs comme la santé et la sécurité sociale. Je forme le vœu que cette conférence soit fondatrice. »

Outre les présidents des Collectivités,  qui discourront sur « les problématiques et ambitions d’évolution statutaire », la professeure de l’Université des Antilles Carine David, docteure en droit public, prendra la parole. Ensuite des tables rondes seront organisées autour de différents thèmes.


> La webconférence des CSS (pour Collectivités à statut Spécifique) se tiendra de 8 heures à midi, en ligne, lundi 28 septembre. Rendez-vous sur le site https://ccss2020.collectivitedemartinique.mq/

Journal de Saint-Barth N°1390 du 23/09/2020

Le CBD cartonne
Le coronavirus circule
Patrimoine et école