Retrait des territoires britanniques de l’Octa

Vingt délégations des Pays et territoires d’Outre-mer (PTOM) ont participé à la conférence ministérielle extraordinaire organisée virtuellement le 24 juin. La séance a été dirigée par le président de l’Octa (l’association des PTOM) - également président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie - Thierry Santa. Elle a rassemblé tous les représentants français, britanniques, néerlandais et danois.
L’objectif était d’officialiser la sortie effective et ordonnée des territoires britanniques de l’Octa suite au Brexit du 1er février 2020, tout en maintenant une relation de partenariat avec ces derniers. A l’ordre du jour figuraient les points suivants : l’adoption des résolutions administratives, la révision en conséquence des statuts de l’Octa, ainsi que la signature virtuelle du mémorandum d’entente (MoU) entre l’Octa et l’Ukota (Association des territoires d’outre-mer du Royaume-Uni).
Les résolutions administratives et le mémorandum d’entente, qui vont encadrer le partenariat pour les 3 ans à venir sur un financement propre de l’Octa à hauteur de 40.000 euros, ont été adoptés à l’unanimité par les délégations présentes.
Le MoU permettra de coopérer sur des questions d'intérêt commun telles que la relance économique post Covid-19, le changement climatique, la biodiversité, les océans et l'énergie durable. La coopération régionale, conformément à la décision d’association d’outre-mer - y compris le Groenland - et la mise en œuvre de projets du Fonds européen de développement (FED) auxquels participent des territoires d'outre-mer britanniques, font également partie des priorités définies dans le MoU.
La réunion extraordinaire a également été l'occasion de modifier les statuts de l'Octa pour prendre en compte l'impact de la réduction du nombre de membres à 13 PTOM. Ces derniers sont liés aux États membres de l’Union européenne suivants : la France, le Danemark et les Pays-Bas. Il s’agit des suivants : Groenland, Aruba, Bonaire, Curaçao, Saba, Saint-Eustache, Sint-Maarten, Polynésie française, Terres australes et antarctiques françaises, Nouvelle-Calédonie, Saint-Barthélemy, Saint-Pierre-et-Miquelon, Wallis-et-Futuna.

Journal de Saint-Barth N°1430 du 30/06/2021

Affectation pertubée pour les futurs lycéens
Marché et Bourse aux livres ce dimanche