Michel Magras élevé au rang de Chevalier de l’Ordre de Tahiti Nui


« Permettre à la Polynésie de récompenser celles et ceux qui ont contribué par leur action à faire avancer notre Collectivité autonome », a résumé Edouard Fritch, président de la Polynésie française, en remettant mardi une distinction au sénateur de Saint-Barthélemy Michel Magras. Président de la délégation sénatoriale aux outre-mer, ce dernier est notamment à l’origine d’une étude sur le foncier dans l’archipel et de la création d’un tribunal dédié. Il a aussi travaillé aux côtés de ses homologues parlementaires polynésiens dans le cadre de la loi sur l’indemnisation des victimes des essais nucléaires. Pour cela, il a été décoré mardi 28 janvier au Sénat par Edouard Fritch, et élevé Chevalier de l’Ordre de Tahiti Nui. « Je l’ai fait avec mon cœur. Je suis très touché, heureux et fier. Je vais essayer de la porter avec dignité », a commenté Michel Magras, ému.

Journal de Saint-Barth N°1360 du 30/01/2020

L'année chiffrée des élus
Art Week
Nouveaux avions pour Air Antilles

Taux de change

Drapeau USA 1.084 USD Drapeau Russie 68.755 RUB
Drapeau Canada 1.433 CAD Drapeau Brésil 4.674 BRL