Les députés d’outre-mer veulent un « dépistage généralisé »

La délégation aux outre-mer de l’Assemblée nationale a demandé à Emmanuel Macron, dans un courrier, que les territoires ultramarins deviennent «pilotes en matière de dépistage généralisé de la population », « lorsque les conditions du déconfinement seront réunies ».
Les députés demandent également une attention particulière au suivi des élèves ultramarins, souvent dépourvus de moyens technologiques et plus défavorisés que leurs homologues métropolitains.
La semaine dernière, ce sont les les sénateurs qui avaient mis en garde le gouvernement sur un « tsunami économique » menaçant les outre-mer à l’issue de la crise. Les députés font de même, et demandent notamment une exonération des charges sociales et fiscales « inconditionnelle pour les entreprises ultramarines de moins de cinq salariés et pour la totalité de l’année 2020 ».

 

La lettre dans son intégralité à lire ici.

Journal de Saint-Barth N°1371 du 15/04/2020

Confinés jusqu'au 11 mai
Cas évocateurs et cas avérés
Au programme du conseil territorial